Dimanche, 24 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » VIDÉO - Aphatie interpellé et filmé par un "gilet jaune"

VIDÉO - Aphatie interpellé et filmé par un "gilet jaune"

11 Janvier 2019

L'homme a ensuite posté la vidéo sur sa chaîne Youtube, sous le pseudo d'"Isadora Duncan".

"Vous me traitez de menteur?".

TPMP (C8) : Cyril Hanouna bientôt réconcilié avec TF1 ?
S'ils veulent combattre même tous les trois en même temps contre moi, il n'y a aucun souci. Sans en préciser vraiment les contours.

Les victimes des bavures tout au long de l'année, aujourd'hui le passage à tabac d'un gilet jaune isolé, sans défense ni protection, c'est l'exutoire auquel les deux partis, le couple Etat-Police, ont recours: l'une pour éviter de rendre des comptes à sa police; l'autre, pour trouver un peu de consolation face à leur humiliation que représentent leurs conditions de travail et leur rémunération, la lâcheté de leur hiérarchie et de leurs syndicats, dans l'exercice d'une violence dite "légale" car lorsque le faible est sans courage face au fort qui l'humilie, c'est alors qu'il prend pour cible un plus faible que lui. "Quelle intolérance! J'ai le droit de vivre ou pas?". Rapidement, le ton monte. "C'est quelqu'un qui était porteur de la haine que des gens éprouvent pour des journalistes puisque son propos principal c'était de dire que je défendais, mais ce n'est pas moi ce sont les journalistes, les puissants, les milliardaires, que moi-même j'étais un millionnaire", a-t-il lancé avant de regretter que "ce type de propos (.) font que des journalistes sont agressés violemment, frappés parfois". Le "gilet jaune" reproche à Jean-Michel Aphatie d'avoir davantage parlé de cet événement que de l'argression perpétrée par un policier, filmé en train de frapper un manifestant à Toulon. "Vous me traitez de menteur?", lui demande Jean-Michel Aphatie. "Je pense que les journalistes ont des arguments à faire valoir, on fait notre travail avec honnêteté", a réagi le journaliste au micro de France Info.

Jeudi matin, Jean-Michel Aphatie a relayé une vidéo "qui ne sert pas la cause des "gilets jaunes" dans laquelle un homme l'interpelle. Le 28 novembre, il avait par exemple fustigé les mesures annoncées par Macron pour calmer les manifestants, "à côté de la plaque" selon lui. Parmi les "interviewés" figurent, pêle-mêle, les Fréro Delavega, Laurent Wauquiez, Chantal Jouanno, Ségolène Royal, Alain Duhamel... Le journaliste politique n'est pas le seul à avoir été filmé dans la rue et interpellé de cette manière puisque le Gilet jaune s'en est aussi pris à François Lenglet, Audrey Crespo-Mara, Thomas Sotto, Enrico Macias ou encore Roland Magdane. Il s'agirait d'un paparazzi du nom de Marc Rylewski, âgé de 49 ans, et vivant à Paris. Son métier expliquerait sa facilité à débusquer des personnalités en pleine rue.

VIDÉO - Aphatie interpellé et filmé par un