Mardi, 26 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » L'Usine Aéro: Air France supprime (déjà !) sa marque Joon

L'Usine Aéro: Air France supprime (déjà !) sa marque Joon

11 Janvier 2019

Air France fait une croix sur sa compagnie à bas coûts Joon, en absorbant l'entreprise ainsi que ses 600 hôtesses et stewards et ses avions, a fait savoir la direction, ce jeudi 10 janvier, confirmant les informations de La Tribune.

Si aucun calendrier n'a encore été diffusé concernant l'intégration, elle doit permettre l'harmonisation des produits et la simplification du portefeuille de marques, dont Benjamin Smith estime qu'il a affaibli la puissance de celle d'Air France.

Pour rappel, cette filiale d'Air France avait été créée par l'ancien PDG du groupe Jean-Marc Janaillac avec pour mission de reconquérir les lignes confisquées à sa maison-mère par ses concurrents du Golfe ou low-cost, dans un esprit d'innovation et à des coûts réduits.

La fusion aura lieu "si possible au début de la saison d'été, le 1 avril", a indiqué à l'AFP Flora Arrighi du syndicat Unac.

Mais elle n'a apparemment pas rencontré son public.

Le personnel navigant commercial sera intégré "au sein des effectifs d'Air France, sous contrat Air France", a-t-elle précisé. Le coût des hôtesses et stewards chez Joon est inférieur d'environ 40% à celui de la même catégorie de personnel chez Air France.

La concurrence entre en gare — SNCF
Pour le gouvernement, il s'agit également de tester la procédure de mise en concurrence de manière limitée. Elles paient pour cela 3 milliards d'euros par an, les trois quarts des coûts de fonctionnement.

Les pilotes venaient d'Air France sur la base du volontariat et suivant les conditions de rémunération de la compagnie historique.

L'intersyndicale SNPNC FO/UNSA-PNC jubile, elle qui accuse Joon d'être "née du vol de l'activité d'une partie du réseau AF en faisant travailler des PNC dans des conditions inacceptables".

Afin de rassurer les passagers qui ont déjà acheté des billets pour les vols qui devaient être desservis par Joon, Air France tient à préciser que tous ces vols ou ceux à la vente seraient quand même "assurés par Joon jusqu'à la finalisation du projet puis repris par Air France".

Les négociations catégorielles avec les pilotes sont encore en cours.

M. Janaillac avait quitté le groupe en mai 2018 après avoir été désavoué par le personnel à l'issue d'un référendum organisé sur un accord salarial.

Vous avez aimé cet article?

L'Usine Aéro: Air France supprime (déjà !) sa marque Joon