Jeudi, 17 Janvier 2019
Dernières nouvelles
Principale » Cinéma: "Les invisibles", femmes SDF souvent ignorées

Cinéma: "Les invisibles", femmes SDF souvent ignorées

11 Janvier 2019

Pour la circonstance, c'est au féminin que le mot s'accordera.

Contraintes de survivre dans la rue, ces femmes usées par des années de misère se révoltent le jour où elles apprennent qu'un centre d'accueil de leur région, ironiquement baptisé " L'Envol", va fermer ses portes à la suite d'une décision administrative absurde. Et les travailleuses sociales qui donnent de leur temps pour aider les autres doivent trouver rapidement, c'est-à-dire en trois mois, une solution pour la réinsertion professionnelle de toutes ces femmes dont elles s'occupent. Il en ressort un réalisme parfois dur, atténué par une drôlerie constante dans les échanges entre les actrices pros (Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky) et celles privées réellement de domicile. C'est habile, jamais manichéen, prometteur et plein d'émotion à contresens.

Vente-privée épinglé pour réductions de prix trompeuses
Les conclusions de l'investigation ont été transmises à la Procureure de la République près le tribunal de grande instance de Bobigny .

" Les invisibles " est ainsi un film un peu hybride: proche du documentaire lorsqu'il montre le démantèlement d'un camp, la violence de la grande précarité, il se fait comédie en racontant, sans compassion, l'entraide, la bienveillance, la gaieté et la camaraderie. On retrouvera au casting, le rappeur et comédien, Joeystarr qui y incarne Antoine Pavilla, l'un des propriétaires du parc aux côtés de sa femme.

Cinéma: