Lundi, 22 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » Visite surprise de Kim Jong-un en Chine

Visite surprise de Kim Jong-un en Chine

09 Janvier 2019

La Chine est un important acteur diplomatique dans le dossier sensible des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord, car le géant asiatique est son principal soutien diplomatique et commercial. Alors qu'il est accompagné par son épouse, le retour de Kim Jong Un en Corée du Nord est prévu pour ce jeudi. De ce fait, la Chine représente un véritable bouclier pour Kim Jong Un et son pays face aux différentes chancelleries occidentales.

Le vieux train blindé vert foncé aux bandes jaunes est arrivé en gare de Pékin à 10h55 ce mardi matin, après un long trajet de nuit depuis Pyongyang. "Les deux dirigeants vont aussi discuter de la coopération économique entre les deux pays à l'heure où Kim Jong-un cherche l'aide de Pékin pour obtenir un assouplissement des sanctions ". D'après le média d'Etat Nord-coréen, c'est Xi Jinping qui serait à l'origine de cette rencontre avec le leader nord-coréen.

Le journal sud-coréen Munhwa Ilbo a rapporté récemment que des responsables du département d'État américain avaient rencontré à plusieurs reprises récemment des responsables nord-coréens à Hanoï afin d'évoquer les préparatifs d'un nouveau sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un, ce qui laisse penser qu'il pourrait se tenir au Vietnam. "Cela semble désormais une habitude", juge Bonnie Glaser, du Centre pour les études stratégiques et internationales, un centre de réflexion américain.

En 2018, Kim Jong Un avait effectué 3 déplacements en Chine.

La télé enroulable de LG en roue libre
Le LG Signature sait se faire discret dans sa conformation totalement repliée où il est alors office de barre de son 100 Watts. Elle sera commercialisée cette année: la première TV enroulable grand public ( nous nous en doutions ).

"Le timing ne pouvait pas être meilleur", estime Harry Kazianis, du cabinet conservateur américain Center for the National Interest. Ce voyage intervient alors qu'un nouveau sommet avec Donald Trump est évoqué.

Jusqu'à son premier voyage en mars dernier, M. Kim ne l'avait jamais rencontré depuis son accession au pouvoir fin 2011, les relations entre la Corée du Nord et la Chine s'étant dégradées ces dernières années en raison du soutien chinois aux sanctions de l'ONU contre Pyongyang.

Ce dernier s'était conclu sur une déclaration en faveur de la "dénucléarisation de la péninsule".

Donald Trump a affirmé dimanche que des négociations étaient en cours pour déterminer le lieu de son prochain sommet avec Kim Jong Un, tout en restant évasif sur le calendrier. Il devrait notamment s'entretenir avec son homologue Xi Jinping.

Visite surprise de Kim Jong-un en Chine