Mardi, 26 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le Quotidien de la Réunion

Le Quotidien de la Réunion

09 Janvier 2019

Une cérémonie marquée par une grande sobriété. Les quatre victimes de l'Hypercacher ont été honorées.

Deux autres hommages ont également été organisés boulevard Richard-Lenoir, où le policier Ahmed Merabet a été abattu par les frères Kouachi, et devant l'Hyper Cacher, où Amédy Coulibaly a tué quatre hommes, tous juifs, lors d'une prise d'otages le 9 janvier 2015. Ces trois hommages ont suivi un même cérémonial: devant la plaque commémorative dédiée aux victimes de l'attaque, dépôt de gerbe, lecture des noms des victimes, minute de silence et Marseillaise.

Accompagnés de la maire de Paris donc, Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, Laurent Nunez, secrétaire d'Etat à la sécurité et Nicole Belloubet, ministre de la Justice ont entamé ces commémorations devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, où les frères Kouachi avaient tué 11 personnes.

Les USA prêts à intervenir en RDC en cas de violences postélectorales
La publication de ces résultats prévue ce dimanche, a été renvoyée à une date ultérieure, selon le président de cette commission, Corneille Nnanga.

Deux cérémonies sont également prévues mardi en hommage à Clarissa Jean-Philippe, policière municipale tuée à Montrouge (Hauts-de-Seine) le 8 janvier par Amédy Coulibaly, sur les lieux du drame et à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) où résidait la victime.

Sur la double page centrale, un dessin de Juin montre des 'obscurantistes' en train de célébrer l'anniversaire de l'attentat: on y voit notamment le Pape, plusieurs membres de la famille Le Pen, Dieudonné, Eric Zemmour, Donald Trump, l'animateur TV Cyril Hanouna ou encore l'écrivain Michel Houellebecq, que l'hebdo avait caricaturé en Une du numéro du 7 janvier 2015. Quatre ans après l'attentat contre Charlie Hebdo, " beaucoup se sont déjà lassés " des combats du journal satirique: amer, l'hebdomadaire dresse le portrait sombre d'une société française " anti-Lumières " dans un numéro commémoratif en kiosques, samedi.

Toute source souhaitant supprimer ce contenu du moteur de recherche de notre site, veuillez nous envoyer un courrier électronique et vous remercier de votre compréhension. "Aujourd'hui, on est dans le gras de la réalité dure".

Le Quotidien de la Réunion