Dimanche, 21 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » L'actrice qui accuse Luc Besson de viol témoigne face caméra

L'actrice qui accuse Luc Besson de viol témoigne face caméra

09 Janvier 2019

"Je lui ai dit "arrête, tu me fais mal" (...) Il ne s'est pas arrêté". Interrogée par BFM-TV lors d'un entretien diffusé mardi soir, l'actrice Sand Van Roy, qui a porté plainte contre Luc Besson pour viol, revient sur les accusations portées contre le producteur et cinéaste.

"Pour moi, il était sadique", lance-t-elle, avant de détailler commet elle a réagi.

Face aux caméras de BFM TV comme aux procureurs, l'actrice belgo-néerlandaise affirme avoir subi quatre relations sexuelles non-consenties avec le cinéaste, et parfois violentes de surcroît, comme cette nuit du 17 mai dernier, au palace parisien Le Bristol.

J'ai dit 'arrête', tu me fais mal, il ne s'est pas arrêté. Il l'a entendu à ma voix. "J'étais désespéré, je ne savais plus quoi faire, et il a continué", explique-t-elle.

"Je n'ai jamais cherché à couvrir ces faits horribles" — Mgr Barbarin
Au plus fort du scandale, Mgr Barbarin a reconnu des erreurs et demandé pardon aux victimes de prêtres. Alexandre Hezez, 38 ans, est une des victimes présumées du prêtre mais les faits sont prescrits .

Le lendemain de cette agression présumée, l'actrice porte plainte et le médecin des urgences médico-légales constate une ecchymose à l'œil et des marques dans le dos.

Après la prise de parole de la jeune femme, huit autres se sont dites victimes du comportement déplacé du réalisateur, sans qu'une plainte n'ait été déposée.

Le site d'investigation Mediapart, qui enquête depuis plusieurs mois sur les accusations à l'encontre de Luc Besson, a révélé lundi 7 janvier que les photos de la plaignante ont été versées au dossier et sont actuellement examinées par les policiers. "Il a réitéré ses dénégations en présence de Mme Van Roy. Comme tout justiciable, monsieur Besson est présumé innocent", a fait savoir son avocat. La seconde raconte une scène dans un ascenseur avec le réalisateur: "De nouveau, il m'a repris dans ses bras, il m'a ré-embrassée dans le cou, la joue". Il a enfoui son visage dans mes cheveux. "Je n'arrivais pas à refuser, à le repousser", a ainsi témoigné une étudiante en cinéma sur BFMTV. D'après ses dires, le célèbre réalisateur serait un "sadique ".

L'actrice qui accuse Luc Besson de viol témoigne face caméra