Jeudi, 17 Janvier 2019
Dernières nouvelles
Principale » Prélèvement à la source: la cadence des appels diminue notablement - Argent

Prélèvement à la source: la cadence des appels diminue notablement - Argent

06 Janvier 2019

Après plus de 2 ans d'étude, de tergiversations, de tests, le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est entré en vigueur ce 1 janvier. Une "diminution progressive" est toutefois constatée, puisque jeudi en début d'après-midi 90 000 appels ont été enregistrés au0 809 401 401, le numéro non surtaxé dédié.

Face à un afflux éventuel de contribuable, au téléphone ou en direct dans les quatre centres des impôts du Jura, à Dole, Lons-le-Saunier, Poligny et Saint-Claude, le directeur de la DGFIP a souhaité que soit mis en place un dispositif exceptionnel, " avec des agents plus nombreux pour accueillir les contribuables et prendre le temps de répondre à toutes leurs questions, et contrairement à d'habitude, pas de jours de fermeture hebdomadaire durant tout le mois de janvier. Mais "les choses fonctionnent": "la fusée de l'impôt à la source est bien partie et est partie bien droite", a-t-il déclaré.

Mais en dépit du grand nombre d'agents mobilisés, le service téléphonique restait très difficilement joignable jeudi 3 janvier.

Free Mobile : l’application myFM va bientôt permettre de désactiver l’itinérance Orange
Cela vaut essentiellement pour les clients qui résident dans une zone encore non couverte par le réseau 3G de Free. D'abord, la 3G de Free a été limitée à 5 Mb/s maximum en 2016, avant d'être réduite à 1 Mb/s l'année suivante.

Depuis mercredi matin, le téléphone ne cesse de sonner au centre d'appel des finances publiques du Mans. Depuis mercredi 2 janvier, dans un centre des impôts de Nancy (Meurthe-et-Moselle), les agents des finances publiques répondent aux nombreuses questions des contribuables, surtout sur le prélèvement à la source.

"Interrogé sur l' "impact psychologique " que pourrait avoir cette réforme sur le pouvoir d'achat des contribuables, dans un contexte de tensions exacerbées par la crise des " gilets jaunes ", le ministre a dit " faire confiance au bon sens des Français ". Les retraités sont les premiers à rentrer en lice en ce début du mois de janvier.

En outre, il précise que 40.000 fonctionnaires ont été formés pour répondre aux questions des citoyens sur le prélèvement à la source et que 8 millions de salariés ont pu profiter de l'information depuis octobre sur leur fiche de paie du futur prélèvement qui sera opéré.

Prélèvement à la source: la cadence des appels diminue notablement - Argent