Mardi, 22 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Nirvana poursuit le couturier Marc Jacobs pour violation du droit d'auteur

Nirvana poursuit le couturier Marc Jacobs pour violation du droit d'auteur

06 Janvier 2019

Marc Jacob aurait réutilisé l'iconique smiley de Nirvana sans l'autorisation du groupe dans la re-commercialisation de sa collection de 1993. Cela explique pourquoi Nirvana avait fait les démarches pour qu'il devienne une marque déposée en 1992. Les deux croix des yeux ont juste été remplacées par les initiales du créateur, reprennent Les Inrocks. Pour le groupe, ces distinctions sont insignifiantes.

"Lundi vert": une campagne pour un jour sans chair animale
Les lentilles, les pois secs cuits, et plus globalement les produits de type légumineux sont riches en vitamines. La viande n'est absolument pas indispensable à l'équilibre alimentaire et peut être remplacée par des végétaux.

Les porte-parole de Marc Jacobs n'ont pas encore donné de réponse à cette plainte et les articles en question sont toujours disponibles à l'achat sur le site d'e-commerce de la marque américaine. Son délit? Avoir reproduit d'un peu trop près le logo smiley, signature de Nirvana depuis ses débuts sur la scène musicale en 1991, sur des vêtements vendus plus d'une centaine d'euros! "On est des punks, on n'aime pas ce genre de chose". Sur son compte Instagram, le couturier semble balayer les critiques et a posté une vidéo dans lequel un garçon déclare: "S'il vous plait, s'il vous plait, je n'ai pas le temps pour les ragots là".

Nirvana poursuit le couturier Marc Jacobs pour violation du droit d'auteur