Dimanche, 24 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » "Lundi vert": une campagne pour un jour sans chair animale

"Lundi vert": une campagne pour un jour sans chair animale

05 Janvier 2019

C'est dans cet objectif qu'une tribune, signée par quelque 500 personnalités et parue le 2 janvier dans les colonnes du Monde, invite les lecteurs à rejoindre le mouvement "lundi vert".

Au-delà des 500 personnalités signataires, il espère que 50 000 à 500 000 personnes iront s'engager sur le site à ne plus manger ni poisson ni viande le lundi en 2019. L'opération soutenue par plusieurs ONG comme Greenpeace, Good Planet, L214, 30 Millions d'Amis ou Sea Shepherd " a pour ambition de sensibiliser notre pays à la nécessité de modifier son comportement alimentaire pour des raisons qui s'additionnent: l'environnement, la santé et l'éthique animale", a explique Laurent Bègue à l'AFP.

Parmi les signataires les plus connus figurent les actrices Isabelle Adjani, Juliette Binoche, Cécile de France, Hélène de Fougerolles et Mylène Demongeot, mais également les animateurs Stéphane Bern, Frédéric Lopez et Allain Bougrain-Dubourg, le photographe Yann Arthus-Bertrand ou encore la Miss France 2012 Delphine Wespiser.

Afin d'accompagner ceux qui souhaitent changer de régime alimentaire pour protéger la planète, le projet " lundi vert " dispose d'une plateforme dédiée, à l'image du Meat Free Monday lancé en 2009 par Paul McCartney et ses filles.

Thomas et Froome ensemble au Tour de France — Sky
C'est difficile de choisir de ne pas revenir sur les routes du Giro pour y défendre mon maillot rose. Les victoires de l'Américain Lance Armstrong lui ont été retirées pour dopage.

"Cap ou pas cap?", interroge la page d'accueil, avant d'inviter à s'inscrire en remplissant un questionnaire sur ses habitudes alimentaires, son caractère et sa sensibilité avec le monde animal. Si c'est le cas, ils recevront un message "pour renforcer [leur] motivation la plus saillante". Les participants recevront d'ailleurs des recettes végétariennes originales et gourmandes pour les aider à trouver des alternatives à la viande et au poisson.

Une étude américaine a récemment révélé qu'une consommation excessive (supérieure à 500 grammes par semaine) de viande augmentait la mortalité de 12% et les risques de cancer, notamment du côlon et du rectum, ou de maladies cardiovasculaires.

La viande n'est absolument pas indispensable à l'équilibre alimentaire et peut être remplacée par des végétaux. Les lentilles, les pois secs cuits, et plus globalement les produits de type légumineux sont riches en vitamines. Il rappelle que "l'organisation mondiale de la santé a établi que la viande rouge transformée était une cause certaine de cancer". Pour les poissons, les recommandations sont de deux poissons par semaine, dont un gras (sardine, maquereau.).