Mercredi, 16 Janvier 2019
Dernières nouvelles
Principale » Allemagne : les données personnelles de centaines de responsables politiques divulguées sur internet

Allemagne : les données personnelles de centaines de responsables politiques divulguées sur internet

05 Janvier 2019

En attendant, le gouvernement allemand ne sait pas encore si les données ont été récupérées suite à une cyberattaque ou s'il s'agit d'une fuite en interne.

La ministre de la Justice Katarina Barley dénonce une attaque "grave" initié par des personnes "qui veulent saboter la confiance en la démocratie et ses institutions".

Le Gouvernement allemand a annoncé ce vendredi 4 janvier 2019 que les données personnelles de centaines de personnalités politiques allemandes, dont la chancelière Angela Merkel, ont été publiées sur Internet.

Mais autorités allemandes ont martelé que "des données fausses" pouvaient aussi avoir été publiées.

"Selon la porte-parole du gouvernement, Martina Fietz, aucune " donnée sensible " émanant de la chancellerie n'a toutefois été rendu public à cette occasion, confirmant qu'Angela Merkel était aussi visée par ces publications". Les numéros de téléphones portables, adresses, conversations privées, factures et autres documentations professionnelles d'environ mille représentants politiques ont été publiés via différents réseaux sociaux. Certains de ces documents datent toutefois d'il y a plusieurs années.

Selon l'un des documents postés en ligne, deux adresses e-mail de la chancelière apparaissent, ainsi qu'un numéro de fax et l'intitulé d'une lettre qui lui a été adressée.

Djokovic cravache pour rejoindre le tombeur de Wawrinka en demi-finale
Novak Djokovic rencontrera en quart de finale le vainqueur du match entre Andrey Rublev et Nikoloz Basilashvili . Pour le deuxième jour de rang, le Serbe a encore dû s'employer pour venir à bout de son adversaire.

"Les sources peuvent être très différentes", a déclaré à l'AFP un porte-parole du BSI. Le réseau informatique central du gouvernement tout comme celui de la chambre des députés n'ont en tout cas pas été victimes d'une cyberattaque, a assuré le ministère de l'Intérieur.

La police criminelle (BKA) et le renseignement intérieur sont chargées de l'enquête.

Selon plusieurs médias, dont la chaîne publique RBB, qui parle d'un piratage, outre les personnalités politiques ont aussi été visés des journalistes du service public, des animateurs de la télévision et des vedettes.

Tous les grands partis politiques allemands, des démocrates-chrétiens (CDU) de la chancelière aux Verts, sont concernés, à l'exception notable du parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD).

Des hackers russes ont notamment été soupçonnés d'orchestrer ces opérations.

Allemagne : les données personnelles de centaines de responsables politiques divulguées sur internet