Mardi, 23 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » La correspondante de RFI privée d'accréditation — Elections en RDC

La correspondante de RFI privée d'accréditation — Elections en RDC

04 Janvier 2019

"Il est important de souligner que les irrégularités observées n'ont pas pu entamer considérablement le choix que le peuple congolais a clairement exprimé dans les urnes", a-t-il ajouté.

Mercredi, c'est le président de la mission d'observation de l'Union africaine, l'ex-président malien Diacounda Traoré, qui avait demandé à deux reprises que les futurs résultats proclamés "soient conformes à la volonté des électeurs".

Les résultats provisoires de la présidentielle en République démocratique du Congo pourraient ne pas être publiés d'ici dimanche, a annoncé jeudi le président de la commission électorale, alors que les évêques affirment connaître le vainqueur.

Ces mesures interviennent à un moment crucial du processus électoral en RDC, entre l'élection présidentielle de dimanche et la proclamation des résultats provisoires prévue le 6 janvier au plus tard.

"Nous ne dormons pas".

Seule la Céni "est habilitée à annoncer et publier les résultats des votes", a rappelé le ministre des Médias, Lambert Mende, dans une "communication à l'intention de la presse internationale".

Arrestation de deux Françaises soupçonnés d'être liées au groupe EI — Turquie
Certains des suspects se trouvaient en Syrie avant d'arriver en Turquie a précisé l'une des agences, sans donner plus de détails. Les deux françaises ont été arrêtées en Turquie en même temps que 10 autres personnes.

La radio rappelle également "qu'elle respecte et a respecté sur ses antennes les textes en vigueur et n'a donné aucun résultat des scrutins de dimanche". Sa correspondante s'apprêtait à quitter le territoire congolais jeudi soir. "Des faux résultats d'ailleurs pour préparer les contestations stériles".

Sans citer les mesures à l'encontre de RFI, Paris a appelé au respect de la liberté de la presse en République démocratique du Congo, où l'accès à l'internet est coupé depuis lundi, comme l'envoi de SMS.

La Cenco affirme aussi que le contrôle de cohérence au niveau des centres locaux de compilation des résultats doit s'effectuer en présence des observateurs et des témoins et les résultats, pour être fiables, doivent être publiés "bureau de vote par bureau de vote ".

"On pensait qu'on pouvait transmettre les résultats à partir de la machine à voter pour nous aider à publier rapidement les résultats, personne n'avait voulu de cette procédure", a dit le président de la Céni à l'AFP.

M. Mende avait auparavant reproché à la correspondante de RFI d'avoir violé "la loi sur la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et (le) non-respect du code de bonne conduite des journalistes étrangers pendant les élections".

La correspondante de RFI privée d'accréditation — Elections en RDC