Lundi, 1 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Etats-Unis: Clash entre Mitt Romney et Donald Trump

Etats-Unis: Clash entre Mitt Romney et Donald Trump

03 Janvier 2019

Dans une tribune publiée mardi soir dans le Washington Post , le candidat républicain à la présidentielle de 2012 critique vertement le président Trump qui, selon lui, ne s'est pas montré à la hauteur du bureau Ovale lors des deux années écoulées. Ces remarques caustiques laissent suggérer que Mitt Romney pourrait adopter une posture similaire à celle de Jeff Flake, sénateur républicain de l'Arizona, qui s'apprête à quitter ses fonctions et qui ne ménageait pas ses critiques à l'encontre du locataire de la Maison Blanche. Il s'est notamment insurgé contre "La nomination de haut responsables avec une expérience plus limitée, l'abandon d'alliés qui ont combattu à nos côtés, et l'affirmation irréfléchie du président selon laquelle les Etats-Unis ont longtemps été un Pigeon". " Les mots et les actions de Trump ont semé le trouble à travers le monde".

" L'Amérique est plus forte lorsqu'elle avance main dans la main avec d'autres Nations. Nous voulons des relations stables avec les nations asiatiques pour renforcer notre sécurité et notre prospérité mutuelles", poursuit Mitt Romney, qui a également souhaité rappeler l'une de ses promesses de campagne à propos de sa future action au Sénat.

" Je pourrais me porter candidat pour n'importe quel poste de dirigeant si je le voulais", a-t-il encore déclaré. "Je me suis exprimé et je continuerai de m'exprimer franchement quand le président fera ou dira quelque chose de raciste, sexiste, contre les immigrés, de malhonnête ou ayant un effet dévastateur pour les institutions démocratiques", écrivait-il en juin dernier dans le Salt Lake Tribune . "Il devrait être heureux pour tous les républicains", a poursuivi le 45e président des Etats-Unis.

Le temple de la colère — Inde
Mardi, des millions d'entre elles ont formé une chaîne humaine de plus de 600 kilomètres de long en faveur de l'égalité des sexes. Des chaînes de télévision ont rapporté qu'après leur visite, le temple a été brièvement fermé pour des rituels de "purification".

Mitt Romney a assuré toutefois qu'il n'avait pas l'intention de "commenter chaque tweet ou erreur" présidentielle. La campagne pour l'investiture républicaine de 2016 avait déjà été le théâtre d'un affrontement violent.

Entre Donald Trump et Mitt Romney ce n'est pas l'amour fou, cependant, l'année dernière, le milliardaire avait apporté son soutien à Romney qui briguait un poste de sénateur dans l'Utah.

"Mitt Romney s'affirme surtout, avec ce texte, comme une alternative de poids à Donald Trump au sein du Grand Old Party". Après la victoire de Trump en 2016, il se murmurait même que Romney allait intégré l'administration Trump en tant que Sécrétaire d'Etat.

Etats-Unis: Clash entre Mitt Romney et Donald Trump