Jeudi, 4 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Attaque au couteau à Manchester, trois blessés (police) — GB

Attaque au couteau à Manchester, trois blessés (police) — GB

02 Janvier 2019

La police anti-terroriste britannique enquête ce 1er janvier sur l'agression au couteau lors de laquelle un homme qui criait "Allah", selon un témoin, a blessé trois personnes le soir du Nouvel An à Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Un journaliste de Reuters a constaté qu'un dispositif de police a été mis en place tout autour de la gare, qui était encore fermée dans la nuit, quelques heures après que l'incident se soit produit aux alentours de 21h50.

La police antiterroriste britannique a été saisie.

Un homme et une femme, âgés d'une cinquantaine d'années, ont été hospitalisés.

La condition des trois blessés est jugée "sérieuse" mais leur vie n'est pas menacée, ont dit les autorités.

L'attaque a eu lieu vers 20h50 alors que de nombreux habitants de Manchester étaient dans les rues pour participer aux festivités du Nouvel An. Il est venu vers moi.

Selon un employé de la BBC présent sur les lieux au moment de l'attaque, l'assaillant était muni d'un grand couteau de cuisine et a décrit son action comme en lien avec "les bombardements dans d'autres pays".

Samir Nasri signe à West Ham — Officiel
Mais aujourd'hui à 31 ans, c'est un homme tout neuf qui s'apprête à revenir en Angleterre. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "Ajouter un commentaire".

Sam Clack a donné un témoignage détaillé de l'attaque.

Ce témoin a rapporté que les policiers avaient utilisé un pistolet paralysant et un pulvérisateur au poivre avant que "six ou sept" policiers ne sautent sur l'homme. "Nous pensons que c'est là où l'homme résidait", a-t-il ajouté.

La gare est située à côté de la Manchester Arena, où un attentat suicide commis par un Britannique d'origine libyenne avait fait 22 morts, dont plusieurs enfants, le 22 mai 2017 à l'issue d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

L'auteur de l'attaque de Manchester a été interpellé. D. R. "Il l'a crié avant (l'attaque), il l'a crié pendant: 'Allah'", a-t-il dit. " Tant que vous continuerez à bombarder d'autres pays, ce genre de conneries continuera à se produire " a-t-il également déclaré.

Un autre témoin, une femme qui s'est seulement identifiée par le prénom Rebekka, a déclaré au quotidien Daily Mirror: "J'ai entendu le cri le plus effrayant que j'aie jamais entendu, je me suis retournée et j'ai vu tout le monde courir vers moi".

Elle a raconté s'être ensuite cachée.

Attaque au couteau à Manchester, trois blessés (police) — GB