Dimanche, 24 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » "2 milliards d’euros de perte" pour les centres commerciaux — Gilets jaunes

"2 milliards d’euros de perte" pour les centres commerciaux — Gilets jaunes

20 Décembre 2018

"Ce qu'ils font, ça ne fait que renforcer la colère", a déclaré Tristan Lozach, un des Gilets jaunes de Saint-Brieuc, en se disant prêt à passer Noël sur un rond-point.

Le syndicat majoritaire Alliance, rejoint par Unité-SGP-FO, a lancé un appel au service minimum dans tous les commissariats pour la journée de mercredi 19 décembre.

Au rond-point de Sainte-Eulalie, au nord de Bordeaux, les Gilets jaunes étaient bien décidés à rester sur place. Les agents sont ainsi appelés à ne se rendre disponible qu'en cas d'appel d'urgence.

Aussi, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a reçu mardi soir les trois organisations syndicales représentatives des gardiens de la paix. "Il y a poursuite des discussions avec interruption car le ministre doit demander des arbitrages", a déclaré Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance.

"Ca suffit pour la sécurité des gilets jaunes, de nos concitoyens, pour la sécurité de nos forces de l'ordre (.) On ne peut pas continuer à paralyser l'économie française, paralyser le commerce dans nos villages, dans nos villes en embolisant un rond-point", a expliqué le ministre. Elle devrait bénéficier à 111.000 policiers et gendarmes pour un coût total d'environ 33 millions d'euros.

En marge des syndicats, un mouvement baptisé "gyros bleus" et relayé sur les réseaux sociaux par des policiers en colère agite le souvenir du mouvement de fronde inédit qui a surgi à l'automne 2016 au sein de la base policière, après l'attaque au cocktail molotov dont ont été victimes des fonctionnaires à Viry-Chatillon (Essonne).

Gilets jaunes : quand seront mises en œuvre les mesures promises par Macron ?
En dépit de leurs critiques, LR et le RN (ex-FN) ont l'intention de voter ces mesures, contrairement à La France insoumise. Certains jugent insuffisante la prime de 300 euros qui devrait bénéficier à 111 000 fonctionnaires.

Après l'intervention des forces de l'ordre, des engins de chantier ont procédé à la destruction des nombreuses cabanes et campements installés sur les ronds-points.

Dans la matinée, plusieurs démantèlements avaient déjà été effectués par les forces de l'ordre un peu partout en France.

275 millions d'euros. C'est la somme que "l'État doit actuellement à ses policiers au titre des heures supplémentaires (.) depuis des dizaines d'années" selon Christophe Castaner. C'est ce qu'a affirmé, ce lundi, Christophe Castaner, ajoutant que cette mobilisation devait désormais cesser.

Mais pour Beauvau, le chemin budgétaire est étroit car le gouvernement a accordé de lourdes concessions pour répondre aux revendications des "gilets jaunes" au risque de faire déraper les finances publiques.

"Je ne peux pas dire d'un claquement de doigts que je vais trouver 275 millions d'euros (.)".