Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Wall Street reprend son souffle vendredi à l'ouverture — Bourse

Wall Street reprend son souffle vendredi à l'ouverture — Bourse

08 Décembre 2018

A Wall Street, l'indice Dow Jones accélérait sa chute mardi à la mi-séance en perdant plus de 2%, les courtiers se montrant de plus en plus nerveux sur le front commercial ainsi que sur les taux d'intérêt. La veille, il avait fini en recul de 0,82%.

" La vitesse à laquelle les marchés ont évolué vers des inquiétudes au sujet des perspectives de croissance semble surprenante étant donné que les données économiques américaines semblent plutôt solides jusqu'à présent", a estimé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

" Le marché est totalement confus " au sujet de l'affaire de justice Huawei qui menace les rapports entre la Chine et les États-Unis, a commenté Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

La veille, la place new-yorkaise avait salué la trêve de 90 jours décrétée par les deux capitales dans leur bras de fer commercial, bien que cette mesure ne règle pas encore les désaccords de fond entre les deux économies: le Dow Jones avait pris 1,13% et le Nasdaq 1,51%.

Les marchés américains seront toutefois fermés mercredi en raison des funérailles nationales de George H.W. Bush.

"Tous ces atermoiements font peser des craintes sur le cycle de croissance américain", a indiqué M. Pichard.

Les marchés actions américains sont attendus en baisse, après avoir débuté la semaine dans le vert. Ils ont convenu pendant cette période de ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et de trouver un accord sur le commerce.

BofA Merrill Lynch a relevé sa recommandation sur Caterpillar de "neutre" à "acheter" en évoquant la trêve sino-américaine et les propos plus accommodants du président de la Réserve fédérale Jérome Powell sur la future trajectoire des taux d'intérêt.

Les larmes de George W. Bush aux obsèques de son père
Il ne s'agit pas de funérailles mais d'une journée de célébrations pour un grand homme qui a mené une longue vie exceptionnelle. Bush et Jeb Bush, son autre fils éreinté par le magnat de l'immobilier lors de la primaire républicaine qui les avait opposés.

Signe de l'extrême faiblesse de la Première ministre britannique Theresa May, son gouvernementa perdu mardi un vote clé sur le Brexit, juste avant le début des débats, qui se solderont par un vote sur le texte, déterminant pour l'avenir du Royaume-Uni.

Du côté des indicateurs, la croissance du secteur privé a légèrement ralenti en novembre en France, tirée par les services alors que la production manufacturière est restée stable, selon l'indice PMI.

Mais, toujours selon le rapport sur l'emploi, les salaires américains ont dans le même temps enregistré une hausse de 0,2% par rapport au mois d'octobre.

Renault: le bureau des procureurs de Tokyo a décidé d'inculper Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan soupçonné d'avoir dissimulé une partie de ses revenus, ainsi que le groupe Nissan en tant qu'entité morale, rapporte vendredi le quotidien économique Nikkei.

BNP Paribas: Le groupe bancaire a annoncé conclu un accord avec l'assureur Axa pour distribuer à partir de l'an prochain dans son réseau des produits d'assurance dommages à destination des entreprises et des associations.

Derichebourg chutait de 9,14% à 3,42 euros, affecté par un repli de son bénéfice net annuel, touché par le règlement de litiges en Italie, tandis que son activité a nettement progressé.

Thales: Thales Alenia Space (TAS), une société conjointe entre Thales à 67% et Leonardo à 33%, a remporté deux contrats en Corée du Sud pour développer une constellation de quatre satellites d'observation radar haute résolution.

Cerenis Therapeutics plongeait de 57,80% à 0,63 euros, pénalisé par l'échec d'un essai clinique avancé évaluant l'efficacité de son candidat médicament CER-001 pour traiter la FPHA, une maladie génétique rare caractérisée par une déficience de "bon cholestérol" dans le sang.

Wall Street reprend son souffle vendredi à l'ouverture — Bourse