Jeudi, 17 Janvier 2019
Dernières nouvelles
Principale » Un Musée des civilisations noires à Dakar — Sénégal

Un Musée des civilisations noires à Dakar — Sénégal

08 Décembre 2018

Le MCN "est un instrument au service du dialogue des cultures, un réceptacle bouillant et bouillonnant de l'interculturalité pour un nouveau regard sur l'Afrique et sa diaspora, qui reconnaît notre part dans la grande aventure humaine", a relevé Macky Sall. Situé face au Grand Théâtre, aux portes du quartier administratif et des affaires de la capitale sénégalaise, le bâtiment circulaire de 14 000 m², évoque les cases rondes de Casamance, une région du sud du Sénégal.

Macky Sall, a procédé, jeudi en fin de matinée, à l'inauguration officielle du Musée des civilisations noires (MCN), contruit avec le soutien financier de la Chine, a constaté l'APS. Pendant une trentaine de minutes, différents conservateurs se sont relayés pour faire une présentation des œuvres aux officiels. Alors que progresse en France et en Europe l'idée d'une restitution à l'Afrique de son patrimoine culturel. Pour autant, " les Chinois n'auront aucune influence sur notre programmation pour autant", affirme Hamady Bocoum, le directeur du musée, chercheur à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar et archéologue de formation, interrogé par France culture. "Le MCN " revendique le statut de musée moderne " où " l'on peut maîtriser la température et l'humidité dans chacune des salles ", a précisé Hamady Bocoum.

" Le Bénin arrive aussi ", avec l'ouverture prévue en 2020 de quatre musées modernes dans des villes historiques, a souligné Ousmane Aledji, chargé de mission auprès de la présidence de son pays, auquel M. Macron a annoncé dès la remise du rapport la restitution de 26 œuvres réclamées par Cotonou.

"4 mariages et un enterrement", la suite
Durant lequel, comme toujours, tout ne va pas se passer comme prévu. Des invités "surprise" devraient également faire une apparition. Cette fois encore, ils se retrouvent pour un cinquième mariage.

Plus tard, c'est en 1966, lors de la tenue du premier Festival mondial des arts nègres (FESMAN) qu'il avait été décidé que Dakar puisse abriter ce Musée des civilisations noires, selon Abdou Latif Coulibaly.

"La question est fausse, puisque la réponse est déjà donnée par les Africains qui les ont produits et gardés pendant des siècles dans d'excellentes conditions hors des musées", a ajouté la semaine dernière le recteur de la principale université du Sénégal, Ibrahima Thioub. "Il se veut un centre où s'harmonisent les souvenir de notre passé, le témoignage de notre présence et la confiance résolue dans notre avenir", a-t-il dit. "Nous n'allons pas rester dans la contemplation ", a-t-il promis. Ce fut un premier geste donnant suite aux conclusions d'une étude commandée par le président Emmanuel Macron sur le rapatriement des trésors africains conservés par les musées français.

Un Musée des civilisations noires à Dakar — Sénégal