Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Deschamps règle ses comptes avec les Belges

Deschamps règle ses comptes avec les Belges

08 Décembre 2018

Didier Deschamps est en passe de conclure "une année extraordinaire, extrême", comme il l'a confié dans une interview au Monde.

Dans la foulée de leur élimination par l'équipe de France en demi-finale de la Coupe du monde (1-0), certains joueurs belges avaient sévèrement critiqué le style de jeu des Bleus. Dans un entretien accordé à 'Le Monde', Didier Deschamps a regretté qu'aucun Français n'ait été eu la chance de gagner. Une bonne fois pour toutes. "Je mets ça sur le compte de leur énorme déception", explique l'ancien entraîneur de Monaco, la Juventus Turin et l'Olympique de Marseille. "Comme nous face à eux", a-t-il rappelé. Si le football, c'est avoir le ballon pour se faire des ' papasses '... Didier Deschamps est redescendu de son nuage depuis déjà un petit moment, mais il mesure parfaitement bien l'immensité de la performance réalisée par l'équipe de France en 2018 et l'impact de son sacre en Russie. En Russie, on a été l'exemple et la démonstration parfaite de ce qu'est l'efficacité. On finit avec 14 buts, dont 11 inscrits dans la phase à élimination directe et 4 en finale. Une première depuis 1970 et le Brésil de Pelé.

Le parcours du combattant émouvant d'une adoption heureuse — "Pupille"
La cinéaste avait déjà collaboré avec Sandrine Kiberlain dans son premier long-métrage intitulé " Elle l'adore " sorti en 2014. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude.

" Nous sommes tous champions du monde pendant un peu plus de quatre ans". Ils n'avaient marqué que huit buts. Se défendant d'opter pour une tactique défensive, le sélectionneur tricolore a réalisé une grosse mise au point, n'épargnant pas les Belges.

"Deschamps ne remet pas en cause le jeu de possession, mais estime qu'" il y a plein d'autres façons de gagner ". "Nous y sommes parvenus en étant efficaces dans les deux zones". L'équipe de France, elle, s'est concentrée sur l'essentiel. "Voilà. " Et le coach français conclut ainsi: " Nous avons été meilleurs que les autres, c'est la réalité ".

Deschamps règle ses comptes avec les Belges