Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les routiers appellent à la grève à partir de dimanche soir

Les routiers appellent à la grève à partir de dimanche soir

07 Décembre 2018

La CGT et FO, deuxième et troisième syndicats du secteur, appelaient à la mobilisation pour réclamer des garanties sur le maintien de la majoration de leurs heures supplémentaires à 25% et 50%, qu'ils craignaient de voir remise en cause par une décision récente du Conseil d'État.

"Ils appellent les routiers à se mobiliser pour une grève illimitée à partir de dimanche soir 9 décembre 22 heures, via " des mouvements de manifestation " et des " blocages ", indique la CGT.

"Ni le courrier reçu ce jour de Mme la ministre Elisabeth Borne, ni les explications du conseiller social du ministère, ne nous ont convaincu, bien au contraire!", écrivent les deux syndicats de concert dans leur communiqué.

La liste des événements annulés ou reportés à Paris — "Gilets jaunes"
Comme la semaine dernière, le Grand Palais situé près de l'avenue des Champs-Elysées, n'ouvrira pas non plus ses portes samedi. Côté théâtres , les théâtres des Champs-Elysées et du Rond-Point seront fermés, et probablement également le Théâtre Marigny.

Jointe par Reuters, la CGT Transports a fait savoir qu'elle levait également cet appel tout en maintenant la grève prévue le 14 décembre dans le cadre d'une "journée d'action" confédérale.

La décision du Conseil d'État, qui annule les dispositions d'un décret de 2016, ramène à 10% les majorations des heures supplémentaires des routiers, selon la CGT, qui estime qu'une telle mesure "risque d'avoir des répercussions négatives sur [le] pouvoir d'achat" des routiers. Elle a donc accéléré son calendrier. Le ministère des Transports a immédiatement réagi: "les deux organisations syndicales concernées prennent un mauvais prétexte pour lancer un appel à une grève qui n'a aucune raison d'être", affirme-t-il dans un communiqué, alors que le gouvernement est englué dans le conflit des gilets jaunes.

"Les salariés nous disent qu'ils ont obtenu satisfaction sur les heures supplémentaires, le combat était là", a déclaré à Reuters le secrétaire général de FO Transports Patrice Clos, au lendemain d'une rencontre des syndicats représentatifs de routiers avec la ministre des Transports, Elisabeth Borne. "Tout accord d'entreprise qui dérogerait à ces taux serait illégal", ont écrit ces quatre organisations patronales, reprenant les termes de la ministre. "L'annulation de ce décret prenant effet dans neuf mois, cela laisse pleinement le temps au projet de loi d'être adopté", a expliqué le ministère. Le syndicat n'avait alors pas exclu la possibilité d'appeler à la grève.

Les routiers appellent à la grève à partir de dimanche soir