Jeudi, 13 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les dépôts de Lorient et Brest débloqués — Carburants

Les dépôts de Lorient et Brest débloqués — Carburants

07 Décembre 2018

Après les annonces du Premier ministre sur le moratoire des hausses de taxes sur les carburants, les manifestants avaient, dans un premier temps, décidé de poursuivre leur action à Lorient. "On veille à ce qu'il n'y ait pas de dérapages", assure Norbert Guillou, de Caudan, qui est convoqué, ce mardi matin, avec un autre patron de Melrand, devant le tribunal de commerce.

Mais l'UFIP et Total affirment que la situation devrait s'améliorer avec le déblocage de plusieurs dépôts. "On juge satisfaisant le moratoire de six mois", a expliqué Julien Camblan, artisan-terrassier, en se disant prêt à "revenir" au bout de six mois si le tarif réduit du GNR est supprimé. Le litre de GNR va augmenter de 60 centimes par litre au 1er janvier. "Et ces annonces arrivent trop tard", a-t-elle dit.

Dans le Finistère, particulièrement touché par les blocages, la préfecture a annoncé lundi la mise en place de restrictions sur les achats de carburant dans les stations-service. Les régions Normandie et Sud-PACA représentent à elles seules 48% des capacités de stockage nationales, la Bretagne et les Pays-de-la-Loire comptant parmi les cinq régions avec la Corse qui disposent le moins de capacités.

Électroménager: lourde amende contre six industriels pour entente sur les prix
L'Autorité donne des détails sur les lieux où se déroulaient des réunions secrètes pour déterminer des hausses des prix. Les fabricants concernés représentaient en 2012, à l'ouverture de l'enquête, environ 70% des ventes en France.

Dans l'Orne, plusieurs stations-service en rupture étaient fermées, a constaté un journaliste de l'AFP. Les automobilistes doivent composer avec de très longues files d'attente.

En Seine-Maritime, "on n'a pas de problème d'approvisionnement mais il y a eu une ruée" une "surconsommation par précaution", de la part d'automobilistes, relevait la préfecture. Ils bloquent le dépôt du port de Brest depuis mercredi à l'aide de tractopelles, camions et grues de chantier, tandis que des bungalows ont été installés sur des rails devant le site. L'évacuation s'est faite sans heurts selon la gendarmerie.

Le dépôt de Lorient approvisionne une partie des stations-service du Morbihan.

Les dépôts de Lorient et Brest débloqués — Carburants