Jeudi, 13 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Jonathann Daval maintient sa version du complot familial

Jonathann Daval maintient sa version du complot familial

07 Décembre 2018

Face aux "éléments accablants" qu'ils ont réunis, notamment l'utilisation dans la nuit de sa voiture professionnelle, Jonathann Daval est arrêté et avoue en garde à vue avoir étranglé sa femme lors d'une dispute. Ce qui s'annonçait comme une journée cruciale dans l'enquête sur la mort d'Alexia Daval, retrouvée morte en octobre 2017 en Haute-Saône, a débouché sur un nouveau rebondissement.

Il était revenu sur ses premiers aveux évoquant un " complot familial ".

Désigné comme meurtrier par Jonathann, Grégory Gay avait exploré tout le dossier, pointant plusieurs incohérences lors de sa confrontation ce vendredi matin. Alexia aurait fait une crise, le couple s'est battu, elle serait tombée dans l'escalier explique le Procureur de la République. Tout comme les parents d'Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ceux-ci rejettent vivement les accusations de Jonathann Daval.

Le coup de théâtre s'est produit lors de la confrontation avec la mère d'Alexia.

Premier Teaser de la saison 8 — Game of Thrones
On peut apercevoir la glace recouvrant un loup, symbole de la maison Stark, ainsi qu'un dragon. Et puis soudain, les deux puissances se rencontrent avec fracas et violence.

Après ses aveux, il s'est ensuite "mis à genoux devant sa belle-mère, manifestement pour solliciter son pardon", selon le procureur.

Devant le magistrat instructeur qui mène les confrontations, les protagonistes ne se font pas face mais sont assis côte-à-côte, séparés par leurs avocats respectifs. Isabelle Fouillot l'a alors pris dans ses bras et l'a remercié d'avoir dit la vérité. Selon le procureur, Jonathann Daval a raconté que "tout s'est passé très vite".

"Je suis convaincu qu'à l'issue de cette confrontation, qui est un des derniers actes de la procédure, les lignes bougeront", assure l'avocat de Grégory Gay, le beau-frère de Jonathann Daval.

Ce vendredi, au tribunal de grande instance de Besançon, Jonathann Daval, principal suspect dans le meurtre de sa compagne, Alexia Daval a d'abord maintenu sa version où il accusait son beau-frère d'être l'auteur du crime. Martine Henry n'a pas pu masquer ses larmes, avant de quitter le tribunal.

Jonathann Daval maintient sa version du complot familial