Jeudi, 18 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » Gilets jaunes: des "moyens exceptionnels" mobilisés samedi en plus de 65.000 policiers

Gilets jaunes: des "moyens exceptionnels" mobilisés samedi en plus de 65.000 policiers

07 Décembre 2018

Pour tenter d'apaiser la "colère jaune", l'exécutif a tenté un geste fort mercredi soir, en renonçant pour l'an prochain aux augmentations de taxes sur les carburants.

"Cette taxe a cristallisé la colère des Français", a-t-il reconnu, ajoutant qu'"aucune taxe ne doit remettre en cause l'unité nationale".

Lors du 20-Heures de TF1 le soir-même, Édouard Philippe a déclaré que plus de 89.000 membres des forces de l'ordre seraient en tout mobilisés samedi en France, dont 8000 à Paris.

Première victoire pour les "gilets jaunes"?

Le Premier ministre est "très affaibli" mais ne pourra pas servir de "fusible" car "c'est la personne du président de la République qui est visée", a estimé le député LFI Alexis Corbière.

Pour près de huit Français sur dix (78%), les premières annonces du gouvernement ne répondaient pas aux attentes, selon un sondage Elabe qui confirme que l'approbation de la mobilisation reste élevée, avec 72% des Français.

De fait, l'appel semble avoir été entendu par l'opposition qui s'était encore montrée très offensive la veille. "Les circonstances actuelles dans notre pays font que la violence est en train d'envahir les débats et de faire en sorte que nos lycéens soient mêlés à des contextes dangereux", a averti mercredi soir le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Le chanteur Saad Lamjarred remis en liberté sous contrôle judiciaire
SL avait été arrêté fin août 2018 à Saint Tropez après qu'une jeune fille l'ait accusé de viol . Obligé de résider à Paris, il a également dû verser une caution de 75.000 euros.

"Dont acte", a réagi rapidement sur Twitter Marine Le Pen. L'ex-président François Hollande a appelé "à la mesure et au refus de toutes les formes de violences".

L'ISF, dont le rétablissement est une demande de nombreux "gilets jaunes", a été transformé début 2018 en impôt sur la fortune immobilière (IFI), une promesse de campagne d'Emmanuel Macron qui recentre sur les seuls biens immobiliers l'impôt sur la fortune, appliqué aux foyers dont le patrimoine dépasse 1,3 million d'euros. L'Elysée n'a pas réagi dans l'immédiat.

Emmanuel Macron n'est pas le premier président de la République à devoir affronter une grave crise. Quatre personnes sont mortes et des centaines ont été blessées en marge des manifestations contre la politique sociale et fiscale du gouvernement, déclenchées le 17 novembre.

"Je prie pour samedi", a glissé un proche du président. "Les mots d'ordre sur les réseaux sociaux en disent long: " Dissolution de l'Assemblée nationale ", " Pot de départ de Macron ou encore Tous à la Bastille " peut-on lire ce matin sur les pages Facebook des " gilets jaunes ".

Enfin, les " gilets jaunes " entendent ouvrir un nouveau front: judiciaire cette fois, certains ont saisi des avocats.

"Appel au calme" ou dernier avertissement, Christophe Castaner a en tout cas invité "les +gilets jaunes+ raisonnables, ceux qui ne soutiennent pas l'action violente, à se désolidariser des extrêmes et à ne pas se rassembler à Paris" mais aussi ailleurs en France, dans les "lieux qui ont fait l'objet de ces tensions que nous avons connues", préfectures ou barrières de péage.

Gilets jaunes: des