Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » CDU : qui pour succéder à Angela Merkel ?

CDU : qui pour succéder à Angela Merkel ?

07 Décembre 2018

Angela Merkel, qui quitte la présidence du parti mais entend rester chancelière jusqu'à la fin de son mandat en 2021, a dressé une longue liste des dangers actuels comme "la remise en cause du multilatéralisme, un repli sur le national, la réduction de la collaboration internationale" et les menaces de "guerre commerciale" - une référence évidente à la politique du président américain Donald Trump.

La nomination de M Kramp-Karrenbauer, surnommée par ses initiales " AKK ", ouvre à terme les portes de la chancellerie à cette Sarroise encore inconnue il y a un an en Allemagne.

A l'annonce des résultats, la majorité du millier de délégués présent dans un hall de la foire de Hambourg plein à craquer se sont levés, certains scandant AKK! AKK!. "Sobre, modeste, elle travaille " de manière objective et calme " rappelle l'hebdomadaire allemand Spiegel, qui juge son style " parfois ennuyeux, comme celui d'Angela Merkel ". Réélue ministre-présidente la Sarre en 2017, " AKK " est souvent dépeinte comme une version ouest-allemande et catholique de la chancelière, fille de pasteur, originaire de l'ex-RDA.

Dans son discours, la secrétaire générale a appelé à garder la " boussole " et à protéger ses valeurs chrétiennes et démocrates.

Et elle s'est défendue d'être une "Mini-Merkel", l'un de ses sobriquets.

Voilà qui va être couronnée Miss France 2019... Selon les statistiques !
La couleur des cheveux compterait également puisque chez les anciennes Miss France , on compte une majorité de brunes . Le 15 décembre, les téléspectateurs suivront la cérémonie d' élection de Miss France 2019 en direct à la télévision.

"Avec elle, la CDU va maintenir son cap à gauche", a persiflé l'une des dirigeantes du parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD), Alice Weidel.

La CDU a plus que jamais besoin d'un nouveau souffle.

Trois candidats à sa succession et pas un n'a de mots agréables pour Angela Merkel. L'Allemagne avait accueilli plus d'un million de réfugiés syriens ou irakiens en 2015 et 2016, une décision dont l'effet pervers fut de nourrir la montée de l'AfD.

"En ces moments difficiles, nous ne devrions pas oublier nos valeurs chrétiennes-démocrates", a mis en garde la chancelière, manifestement émue.

A 64 ans, celle qui dirige l'Allemagne depuis treize ans peut certes former un bon tandem avec AKK jusqu'à 2021, mais d'autres obstacles sont susceptibles d'entraîner son départ anticipé.

CDU : qui pour succéder à Angela Merkel ?