Jeudi, 13 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » YouTube: à sept ans, il encaisse 29 M$

YouTube: à sept ans, il encaisse 29 M$

06 Décembre 2018

Sur YouTube, remarquons toutefois que les commentaires ont été désactivés pour bon nombre de ses vidéos. Ryan est, selon Forbes, le youtubeur qui a le plus gagné d'argent entre juin 2017 et juin 2018. D'après le très sérieux magazine "Forbes", Ryan, dont le nom de famille n'est pas connu, est payé pour faire le job de rêves de milliers d'enfants: tester les nouveautés en matière de jeux et jouets.

Tout jeune et millionnaire, une possibilité et réalité chez le jeune Ryan. À seulement sept ans, le petit garçon est l'un des youtubeurs les mieux payés sur la plateforme de vidéos. Ce jeune américain de 7 ans est pourtant l'une des personnalités les plus suivies sur YouTube, avec 17 millions d'abonnés à sa chaîne Ryan ToysReview.

Il s'amuse face caméra en présentant les dernières nouveautés du marché des jouets et empoche des millions grâce à la chaîne YouTube lancée par ses parents.

Ryan est un célèbre youtubeur âgé de 8 ans. Il se met en scène entrain de jouer avec, seul ou avec ses parents, il nous donne aussi son impression sur le jouet en tant qu'enfant.

Saint-Etienne fait exploser Nantes et rattrape le podium
Pour mémoire, l'an passé, l'OM s'était imposé 1-0 à Nantes , grâce à un but de Lucas Ocampos en toute fin de match. Vahid Halilhodzic s'est dit profondément touché."Quand on joue comme cela, on est candidat pour descendre ".

De plus, depuis l'été dernier, Walmart est devenu le vendeur exclusif d'un groupe de vêtements et de jouets portant la marque Ryan's World.

Dans le reste du classement, arrivent juste après Ryan ToysReview, Jake Paul (21,5 millions), Dude Perfect (20 millions) puis DanTDM (18,5), Jeffree Star (18), Markiplier (17,5), Vanoss Gaming (17), Jacksepticeye (16), PewDiePie (15,5) et Logan Paul avec 14,5 millions de dollars. En effet, il existe plusieurs chaines youtube française dans lesquelles les enfants sont les protagonistes.

Il y a quelques mois, en France, L'Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique (Open) a saisi la justice pour mettre en garde contre ces contenus. Un succès qui ne manque pas de relancer le débat sur le travail des enfants. On peut notamment citer Studio Bubble Tea et Neo et Swan. Selon sa mère, c'est lui qui a réclamé ces vidéos.

YouTube: à sept ans, il encaisse 29 M$