Jeudi, 13 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un douanier tué dans une attaque "terroriste" au Niger

Un douanier tué dans une attaque "terroriste" au Niger

05 Décembre 2018

"Le conseil des ministres a examiné et adopté le projet de décret portant proclamation de l'Etat d'urgence à Say, Torodi et Téra dans la région de Tillabéri " souvent victimes d'attaques meurtrières " de groupes terroristes", précise un communiqué du gouvernement, lu à la télévision d'Etat.

Cette région du sud-ouest nigérien est en effet proche de la frontière avec le Burkina Faso, connaissant récemment une activité terroriste accrue. La dernière remonte au 17 novembre dernier, lorsque deux gendarmes ont été tués et trois autres blessés dans l'attaque de leur position près de Makalondi, dans la commune de Torodi. Fin octobre, l'armée a été "massivement déployée dans cette zone pour chasser des jihadistes qui tentaient de s'y implanter".

L'Etat d'urgence accordera notamment des pouvoirs supplémentaires aux forces de sécurité sur les théâtres des opérations, dont celui d'ordonner des perquisitions à domicile de jour et de nuit, a expliqué à l'AFP une source sécuritaire. Cette mesure est en vigueur depuis 2017 dans certaines parties des régions de Tillaberi (Ouest) et de Tahoua (centre Nord). "Ainsi, l'état d'urgence a été décrété, vendredi 30 novembre, dans trois départements du sud-ouest du pays".

DSK lance un club de réflexion politique
Et de citer la richesse (et sa répartition), les conséquences de l'allongement de la vie humaine ou encore le " chambardement " du pouvoir.

La secte terroriste avait mené des attaques meurtrières à Ngalewa, village situé au sud-est du pays, à un peu plus de 100 km de Diffa.

Entre 2015 et 2017, 2000 membres présumés de Boko Haram ont été arrêtés par les autorités nigériennes.

Depuis 2014, le Niger, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad ont créé le G5 Sahel pour lutter contre les groupes djihadistes installés sur la bande sahélo-saharienne.

Un douanier tué dans une attaque