Jeudi, 13 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » L’archipel essuie un violent séisme, l’alerte tsunami levée — Nouvelle-Calédonie

L’archipel essuie un violent séisme, l’alerte tsunami levée — Nouvelle-Calédonie

05 Décembre 2018

L'alerte a finalement été levée vers 8h30, heure de Paris.

Un séisme de magnitude 7,5 au large de la Nouvelle-Calédonie a entraîné le déclenchement d'une alerte tsunami, mercredi. Mais le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique (PTWC) a mis en garde contre des vagues pouvant aller jusqu'à trois mètres, ajoutant que des vagues de tsunami avaient été "constatées" dans la région. De premières estimations faisaient état d'un séisme de magnitude 7.

Une partie de la population de la Nouvelle-Calédonie est appelée à se mettre en sécurité par les autorités ce mercredi.

Les autorités ont annoncé la levée de l'alerte tsunami à 18 h 20. "Les bandes côtières de la côté est, de l'île des Pins et des îles Loyauté doivent être évacuées " à l'intérieur d'une bande littorale de 300 mètres, ajoutait le texte. Les habitants ont été invités "à s'éloigner du cordon littoral, à essayer de trouver un point haut ou à rejoindre" des "zones refuge", a précisé Eric Backés, directeur de la sécurité civile, à la radio RRB.

Ballon d'Or entaché par une blague sexiste
A son tour, Ada Hegerberg a tenu à réagir sur son échange avec Martin Solveig , après la cérémonie. De manière plus générale, la prestation de Martin Solveig a été particulièrement critiquée.

Un épicentre à 300 km de Nouméa. Selon l'institut américain USGC (lien en anglais), dix répliques ont été observées au large de la Nouvelle-Calédonie après ce séisme, parmi lesquelles un nouveau séisme de magnitude 6,6. Son épicentre a été localisé au sud-est des îles Loyauté, à 160 km de Maré, à une profondeur de 10 km. D'après les sismologues de Geoscience Australia, un marégraphe de Maré a enregistré une vague d'un mètre de haut.

Au Vanuatu voisin, des habitants de cette île ont raconté que des bâtiments avaient tremblé et que la mer s'était transformée en mousse en certains endroits sous l'effet du premier séisme.

Dans la région de Nouméa, sur la côte ouest, non concernée par l'ordre d'évacuation, des baigneurs continuaient de s'ébattre dans l'eau. Les sirènes n'ont pas non plus résonné aux îles Fdiji où le système d'alerte au tsunami avait été testé il y a quelques jours.

L’archipel essuie un violent séisme, l’alerte tsunami levée — Nouvelle-Calédonie