Jeudi, 2 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Albert II et Delphine Boël convoqués à l'hôpital pour un test ADN

Albert II et Delphine Boël convoqués à l'hôpital pour un test ADN

01 Décembre 2018

Si Delphine Boël et sa mère répondront sans aucun doute présentes à cette convocation, le Roi a jusqu'au mois de février pour contester la décision de la Cour d'Appel et aller en cassation.

Delphine Boël a annoncé par lettre qu'elle irait faire des analyses génétiques la semaine prochaine à l'hôpital Erasme. Celle-ci assure qu'Albert II est son père et la cour a dès lors ordonné au roi de se soumettre à un test ADN.

Le Soir affirme pour sa part que le roi Albert II ne se présentera pas à l'hôpital. Si le pourvoi en cassation est introduit, ils reporteront le test après l'arrêt de la Cour.

Des ruptures de stocks après une nouvelle alerte — Valsartan
Les patients "ne doivent, en aucun cas, interrompre leur traitement sans avis médical" , précise l'ANSM dans un communiqué. Des ruptures de stocks sont à prévoir alors qu'entre 1,2 et 1,5 million de patients en France suivent ce traitement.

Le roi Albert II n'a pas été convoqué à l'hôpital pour y subir un contrôle ADN, souligne jeudi son avocat en réponse à des articles de presse indiquant que Delphine Boël et lui devaient se présenter la semaine prochaine dans un établissement hospitalier de Bruxelles dans ce but.

Le quotidien flamand ajoute qu'il reste une autre option à l'ancien souverain: ignorer purement et simplement la convocation et ne pas se soumettre au test ADN. Contacté par l'agence Belga, l'avocat d'Albert II évoque une "nouvelle inexacte". Ce prélèvement permettra de comparer les ADN et de savoir si Delphine est bien la fille de l'ancien roi, comme elle le clame depuis maintenant plusieurs années. Le tribunal pourrait alors considérer cela comme un aveu implicite de culpabilité. "Mais peut-être Mme Boël a-t-elle décidé de prendre rendez-vous dans ce but la semaine prochaine?", suggère-t-il.