Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Une enquête planétaire dévoile l'ampleur des incidents liés aux implants médicaux

Une enquête planétaire dévoile l'ampleur des incidents liés aux implants médicaux

27 Novembre 2018

Ce marquage lui permet alors théoriquement de vendre son produit dans n'importe quel pays de la communauté européenne.

Au terme de leurs recherches, ils affirment le nombre d'incidents liés aux "dispositifs médicaux" (pompes à insuline, pacemakers, prothèses mammaires, de hanche, d'épaule ou de genou) augmente partout dans le monde.

"Implant Files" est le résultat d'un exceptionnel travail journalistique coordonné par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), et l'œuvre collective de quelque 250 journalistes de 59 médias internationaux qui ont enquêté, pendant plus d'un an, sur le monde trouble des dispositifs médicaux implantables - prothèses mammaires, pacemakers, stents, implants contraceptifs, etc.

Le point de départ de l'enquête est une tentative, couronnée de succès, de la journaliste néerlandaise Jet Schouten pour faire passer un simple filet de mandarine pour une "prothèse contre les descentes d'organes" auprès des organismes chargés de délivrer des certifications. "Ce nombre d'incidents est pourtant largement sous-estimé", indique Le Soir sur son site internet. Ce qui pourrait donc porter à 40.000 le nombre d'incidents liés à des implants en un peu plus de cinq ans. La régulation européenne va également évoluer dès mai 2020 et "va nous permettre d'être beaucoup plus proactifs sur ces organismes qui certifient les dispositifs médicaux", a expliqué Agnès Buzyn.

Les informations concernant la marque et le modèle des implants posés ayant entraîné des complications étant conservées de façon confidentielle par les sociétés qui les produisent, il est cependant très compliqué d'établir des statistiques exhaustives.

En France, où les professionnels de santé doivent déclarer ces incidents aux autorités, cette obligation serait peu respectée, alors qu'un nouveau règlement européen de 2017 se contente de demander aux Etats membres de l'UE d'"encourager" les médecins à les déclarer, regrette les auteurs.

Arrivée prévue ce soir sur le sol de Mars — InSight
Rapporté aux 480 millions de km de son périple, "c'est comme marquer un but à 130.000 km de distance", souligne la Nasa . La sonde a été lancée depuis la base militaire de l'US Air Force de Vandenberg, en Californie, le 5 mai dernier.

Le scandale des "Implants Files" montre que c'est tout le système européen qui est défaillant, précisant que le taux de rappel des implants européens est plus élevé qu'aux Etats-Unis où tout est contrôlé par Food and Drug Administration (FDA).

Le Consortium international des journalistes d'investigation a compilé et analysé les données recueillies sur ces implants et les ont mis à disposition du grand public via un outil en ligne "International Medical Devices Database".

Le leader mondial des technologies médicales, l'américain Medtronic, est potentiellement lié à 9.300 décès et 292.000 blessures entre 2008 et 2017 aux Etats-Unis.

D'après ces rapports faits auprès des régulateurs américains, l'an dernier, un incident sur cinq dû à un implant médical était lié à un produit de Medtronic, plus du double que pour tout concurrent de la société. En cause: la texturation de certains implants, leur rugosité.

Dans une réponse écrite à l'ICIJ, un porte-parole de Medtronic, Rob Clark, assure que la sécurité des patients est la première priorité de l'entreprise, qui respecte "les plus hauts standards éthiques".

Une enquête planétaire dévoile l'ampleur des incidents liés aux implants médicaux