Jeudi, 13 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les capotes bientôt remboursées par la sécu ?

Les capotes bientôt remboursées par la sécu ?

27 Novembre 2018

Dans un communiqué, les laboratoires Majorelle rappellent un sondage Elabe de novembre, selon lequel 75% des jeunes de 15 à 24 ans déclarent être prêts à utiliser davantage le préservatif masculin s'il est remboursé.

Ces dernières années, le nombre de nouvelles contaminations par le VIH ne baisse plus en France, avec environ 6.000 nouveaux cas par an, et certaines IST telles que les infections à gonocoques connaissent une recrudescence.

A l'heure actuelle, des préservatifs gratuits sont disponibles dans les centres de dépistage, dans les associations de lutte contre le SIDA, dans les centres de planification, à l'infirmerie du collège ou du lycée, ou encore dans les centres d'animation ou les MJC.

Dans un communiqué, le laboratoire Majorelle annonce un taux de remboursement de 60% sur la base d'un prix de vente s'élevant à 1,30€ TTC la boîte de 6, 2,60€ TTC la boîte de 12, et 5,20€ TTC la boîte de 24 préservatifs.

Des préservatifs remboursés sur prescription médicale, pour aider à lutter contre le sida: c'est la teneur de l'annonce faite ce mardi matin par Agnès Buzyn, ministre de la Santé, sur France Inter.

Le pétrole plonge avec les risques de surabondance
Le Brent s'éloigne de plus en plus vite du sommet récent de 86,5 dollars qui a été dépassé au début du mois d'octobre. Depuis, ils ont plongé de plus de 30 %.

Florence Thune exprime toutefois une inquiétude sur "la facilité pour un jeune d'aller prendre rendez-vous avec un médecin, souvent le médecin de famille, pour parler de sexualité". La Haute autorité de santé s'est déclarée favorable à un remboursement des préservatifs.

Se faire prescrire des préservatifs par son médecin, ce sera bientôt possible.

"La prise en charge et l'obtention sur prescription médicale d'Eden vont permettre de redynamiser l'image du préservatif, en envoyant un signal fort qu'il ne s'agit pas d'un gadget sexuel mais bien d'un véritable outil de prévention indispensable, (et) de développer son usage, notamment auprès des jeunes et de nouveaux utilisateurs dont le pouvoir d'achat est très contraint", estime Majorelle.

Précisons qu'une boite de préservatifs vendue en pharmacie ou en grande surface se trouve plutôt aux alentours de dix euros.

Les capotes bientôt remboursées par la sécu ?