Jeudi, 29 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Manifestation des infirmières : "Nous sommes les oubliées du plan santé"

Manifestation des infirmières : "Nous sommes les oubliées du plan santé"

22 Novembre 2018

La ministre "ne mesure pas l'urgence de la situation", ont déploré dans un communiqué les syndicats à l'issue d'une rencontre avec l'un de ses "conseillers techniques", demandant "audience au président de la République". Les infirmiers étaient une centaine à protester devant le ministère de la santé à Paris contre le "mépris" du gouvernement envers leur profession.

"Plan santé au bûcher" ont scandé les manifestants lillois, dont les pancartes clamaient "Ne bradez pas nos compétences".

Les infirmiers reprochent surtout à l'État de privilégier les médecins dans le plan santé 2022 qui prévoit de créer 4000 postes d'"assistants médicaux", au lieu d'ajouter des postes d'infirmiers dans les institutions en manque d'effectif.

"Chez nous les soldes, c'est toute l'année", a abondé, à Bordeaux, sa consœur Karine Sauvage. "Nous allons au domicile des patients sept jours sur sept, 365 jours par an, nous sommes le seuls à faire ça, quand les cabinets de médecins ferment le vendredi à 19h", explique-t-il. "Je ne comprends pas bien la revendication", a déclaré Mme Buzyn.

Le syndicat refuse la trêve — Postes Canada
Elle voulait aussi rétablir deux conventions collectives durant cette période de négociation. Postes Canada prévient que cette proposition n'est valide que jusqu'à 17h, lundi.

En novembre 2016, plusieurs milliers d'infirmières mais aussi d'aides-soignantes avaient défilé partout en France à l'appel d'un mouvement unitaire, inédit depuis 1988, afin de dénoncer leurs conditions d'exercice.

Trente ans après les grandes grèves de 1988, une partie des 660 000 infirmières sont à nouveau dans la rue.

Mais les infirmières libérales pourraient être les plus mobilisées mardi, leurs négociations avec l'Assurance maladie devant reprendre le 4 décembre, selon les syndicats.

"La souffrance" et la "perte de sens" au travail persistent "dans tous les secteurs", souligne Nathalie Depoire (CNI, hospitaliers), selon qui "les cas d'épuisements professionnels se multiplient" à l'hôpital.

Manifestation des infirmières :