Mardi, 11 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Hamilton s'impose au Brésil

Hamilton s'impose au Brésil

14 Novembre 2018

Ocon, qui avait expliqué à la radio à son équipe qu'il ne se sentait pas fautif, a paru surpris par la réaction de son ancien rival en F3 il y a quatre ans. Puis dans les stands, à la pesée après l'arrivée, Verstappen a bousculé à trois reprises Ocon. Avoir un comportement de dingue, ce n'est pas correct et ce n'est pas sportif.

Son pilote australien Daniel Ricciardo, parti de la 11e place, a terminé 4e devant le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari). Mais l'accrochage entre Verstappen et Ocon a tout remis en cause. "Je voulais juste le voir et lui demander: 'Qu'est-ce qui se passe, comment ça a pu arriver?' Mais il a immédiatement répondu: 'J'étais plus rapide que toi' et l'a dit avec un grand sourire sur son visage (.) Vous allez à la rencontre de quelqu'un comme lui qui ne s'excuse même pas pour ce qui s'est passé et réagit exactement de façon inverse", a affirmé Verstappen lundi soir sur le plateau de la chaîne néerlandaise Ziggo Sport dans le cadre de l'émission Peptalk.

Une entente aurait été conclue — Brexit
Les chiffres officiels suggèrent que le Brexit a déjà un impact sur la main-d'?uvre britannique. C'est la chute annuelle la plus importante depuis le début des données comparables en 1997.

"L'équipe avait la meilleure stratégie et nous aurions dû gagner", a-t-il assuré. En remportant le Grand Prix du Brésil, le Britannique a permis à Mercedes de décrocher le titre au Championnat du monde des constructeurs de Formule 1. Une aubaine pour Lewis Hamilton qui en a profité pour passer devant et s'envoler vers sa dixième victoire de la saison, la 72eme de sa carrière. Retour sur les cas les plus marquants de l'histoire de la discipline.

La dernière manche à Abou Dhabi dans deux semaines sera donc sans enjeu majeur. "Les commissaires ont compris que Max verstappen était extrêmement énervé par l'incident en piste durant la course et on accepté ses explications selon lesquelles, ce n'était pas son intention de frapper Ocon mais qu'il avait perdu ses nerfs", peut-on lire dans le communiqué de la FIA.

Hamilton s'impose au Brésil