Dimanche, 9 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Centenaire de l'Armistice de 1918 : un 11-Novembre hors norme

Centenaire de l'Armistice de 1918 : un 11-Novembre hors norme

12 Novembre 2018

Peu avant, les cloches des églises avaient sonné un peu partout en France.

La prétendue " romance " entre Macron et Trump a fait la une des journaux l'année dernière alors que les deux hommes se livraient à une poignée de main très longue, parlaient de " relation privilégiée " et ne pouvaient tout simplement pas s'empêcher de se complimenter.

Donald Trump exhorte régulièrement les pays européens membres de l'Otan à augmenter leurs dépenses militaires, estimant que les États-Unis paient une trop grande part du budget de l'alliance atlantique.

Des hommes comme Donald Trump ou Vladimir Poutine écouteront le président français vanter un modèle multilatéral qu'ils critiquent ou ignorent. "Je n'ai pas le droit de pleurer", a-t-elle dit, émue, lors de leur départ.

Arrivé vendredi soir, il s'était entretenu samedi matin en tête-à-tête avec Emmanuel Macron, notamment pour aplanir une divergence sur la défense européenne. Ils devront à l'issue du forum promouvoir des projets et des " solutions concrètes aux problèmes transfrontaliers ".

Les larmes d'Adriana Lima pour son ultime show (Vidéo) — Victoria's Secret
Alors que le public l'acclamait, elle a littéralement fondu en larmes (vidéo ci-dessous). J'aime toujours être sur les podiums et faire partie du défilé Victoria's Secret.

Le chef de l'Etat français y prononcera un discours, point d'arrivée de son "itinérance mémorielle" de sept jours qui l'a conduit sur les lieux les plus emblématiques de la Grande Guerre, de Verdun à Notre-Dame-de-Lorette en passant par Les Eparges ou encore Morhange.

Certains se sont focalisés sur le comportement d'autres dirigeants invités à Paris.

Angela Merkel, qui se tenait au côté du président français, s'est alors avancée à son tour pour saluer l'ancêtre qui n'a pas semblé reconnaître la chef du gouvernement allemand.

Mais le premier contempteur de ce mode de gouvernance, Donald Trump, a choisi de ne pas assister à ce forum qui durera jusqu'à mardi (sans les chefs d'Etat).

PARIS | "Trump c'est la guerre": un millier de personnes étaient réunies dimanche après-midi place de la République à Paris pour protester contre la présence du président américain aux commémorations du 11 novembre, un rassemblement sous haute surveillance.

Centenaire de l'Armistice de 1918 : un 11-Novembre hors norme