Samedi, 17 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Donald Trump est arrivé à Paris

Donald Trump est arrivé à Paris

10 Novembre 2018

Air Force One était en train d'atterir sur le tarmac d'Orly (Val-de-Marne). Dans un tweet cinglant, il a jugé "très insultant" la volonté affichée d'Emmanuel Macron de doter l'Europe d'"une véritable armée".

"Très insultant mais peut-être que l'Europe devrait d'abord payer sa part à l'OTAN que les Etats-Unis subventionnent largement!", a-t-il ajouté.

Une grande partie de l'Europe s'abrite sous le bouclier américain depuis l'après-guerre, sans payer un prix satisfaisant pour Donald Trump.

En effet, malgré le cadre général de cet entretien - la commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale - qui devrait théoriquement poser un vernis d'aménité sur la rencontre, Donald Trump a attaqué bille en tête Emmanuel Macron dès son atterrissage en France vendredi soir, dans un de ces tweets ravageurs dont il a le secret. Very insulting, but perhaps Europe should first pay its fair share of NATO, which the U.S. subsidizes greatly! Sitôt arrivé sur le sol français, le président des Etats-Unis s'en est pris vendredi soir à son homologue de l'Hexagone.

"On ne protégera pas les Européens si on ne décide pas d'avoir une vraie armée européenne face à la Russie qui est à nos frontières et qui a montré qu'elle pouvait être menaçante", a-t-il poursuivi.

Il s'agit de la deuxième visite de Donald Trump en France depuis son arrivée à la Maison Blanche, après celle du 14 juillet 2017 qu'il évoque régulièrement avec beaucoup d'enthousiasme.

Produits locaux : Amazon.fr ouvre la boutique des producteurs
La formule prévoit un abonnement mensuel de 39 euros, les trois premiers mois étant gratuits. Ce mercredi soir, Amazon lance son programme " La boutique des producteurs " en France.

Les retrouvailles entre Trump et Macron programmées ce samedi matin à l'Elysée s'annoncent tendues. Il faut "nous protéger à l'égard de la Chine, de la Russie et même des États-Unis", a-t-il ajouté.

Nombre de chefs d'État, mais pas M. Trump, participeront ensuite à un forum international sur la paix, organisé par Emmanuel Macron comme un plaidoyer contre le déclin de l'ordre mondial multilatéral. Aucun thème précis n'a été fixé pour la discussion, mais l'entourage de Donald Trump confiait mercredi qu'il s'attendait à voir abordées les questions syrienne et iranienne, ainsi que la sécurité européenne. Le sujet, récurrent, reste miné car il touche au coeur la souveraineté des États-membres.

Au moment de quitter la Maison Blanche, Donald Trump avait opté pour un ton nettement plus conciliant.

Dimanche, M. Trump participera, en présence d'au moins 60 chefs d'Etat, à une cérémonie au pied de l'Arc de Triomphe au cours de laquelle M. Macron prononcera un discours.

Au cours du week-end, il se rendra par ailleurs au cimetière américain du Bois Belleau, dans le département de l'Aisne, ainsi qu'au cimetière américain de Suresnes, en banlieue parisienne.

Donald Trump est arrivé à Paris