Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Donald Trump limoge son ministre de la Justice Jeff Sessions

Donald Trump limoge son ministre de la Justice Jeff Sessions

08 Novembre 2018

Le président Donald Trump a annoncé ce mercredi 7 novembre dans un tweet le départ de son ministre de la Justice Jeff Sessions, un limogeage qui pourrait entraîner des conséquences sur la très sensible enquête russe.

Au lendemain des élections de mi-mandat, Donald Trump a contraint à la démission le ministre de la Justice Jeff Sessions, qui avait provoqué sa colère de longue date en se récusant de l'enquête russe. Le site Politico rappelle ainsi qu'en 2017 Whitaker caressait l'idée du remplacement de Jeff Sessions par "un ministre de la Justice qui ne renverrait pas Robert Mueller mais réduirait tellement son budget que son enquête en serait presque stoppée".

Le milliardaire républicain multipliait depuis les critiques à l'encontre de Jeff Sessions, l'accusant d'être "très faible", voire "retardé" selon le journaliste Bob Woodward. En août, le président lui avait demandé de mettre fin à l'enquête russe, la qualifiant de "chasse aux Sorcières truquée".

Juventus - Manchester United : après la victoire, Mourinho chambre les supporters turinois
Car sur le terrain, un homme en particulier a fêté la victoire mancunienne d'une manière quelque peu provocante: José Mourinho . Ils restent en tête du groupe E devant l'OL, qui a concédé un nul (2-2) contre Hoffenheim dans les dernières minutes.

Jeff Sessions débarqué de l'administration américaine. En se récusant, il avait délégué la supervision de l'enquête au numéro deux du ministère, Rod Rosenstein. Depuis deux mois, ils s'étaient montrés discrets en raison d'une règle fixée par le ministère de la Justice qui impose aux magistrats de se garder de toute inculpation à caractère politique dans les 60 jours précédant une élection.

Le Président a également remercié le procureur général sortant pour son travail. Ce dernier s'est lui aussi attiré les foudres de Donald Trump en validant certains actes de l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller.

Or le nouveau ministre par intérim n'a jamais caché son opposition à l'enquête russe et ses ramifications avec les finances personnelles de Trump. Désormais en mesure de déclencher des enquêtes parlementaires sur tous les sujets de leur choix, les élus démocrates de la Chambre pourront notamment convoquer des témoins ou réclamer des documents si le procureur Mueller était empêché de le faire.

Donald Trump limoge son ministre de la Justice Jeff Sessions