Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Rihanna et Axl Rose refusent que Donald Trump fasse jouer leurs chansons

Rihanna et Axl Rose refusent que Donald Trump fasse jouer leurs chansons

07 Novembre 2018

Les élections de mi-mandat se tiennent au milieu du mandat de quatre ans du Président américain.

Farouchement opposée à la politique de Donald Trump, la chanteuse Rihanna vient à nouveau lui faire barrage en lui demandant de ne plus utiliser ses morceaux.

"Il a été porté à notre attention que le Président Trump avait utilisé des compositions musicales et des enregistrements [de Rihanna], y compris son tube Don't Stop the Music pendant un certain nombre d'événements politiques organisés aux États-Unis". Une ambiance de meeting qui a visiblement impressionné Philip Rucker, du service politique du Washington Post.

Nicolas Anelka nouveau conseiller des jeunes attaquants du LOSC
Voilà quelque temps qu'on n'avait plus entendu parler de lui dans l'Hexagone; Nicolas Anelka fait un retour fracassant dans l'actualité du football français.

Encore une fois, Donald Trump s'est attiré les foudres d'un artiste pour l'utilisation d'une de ses chansons lors d'un meeting.

"Ça a été dit un million de fois, mais pour la millionième et une fois, les rassemblements de Trump ne ressemblent à rien d'autre en politique", a-t-il partagé avec ses followers. En ce moment, "Don't Stop the Music" de Rihanna résonne dans Chattanooga pendant que des assistants lancent des t-shirts Trump dans la foule, comme à un match de basket. Ça ne va pas durer. "Plus pour très longtemps.ni moi ni ma communauté ne serons jamais, de près ou de loin, à ces meetings tragiques [.]", rétorque Rihanna sur Twitter, remerciant au passage le journaliste de l'avoir signalé. Comme vous le savez ou devriez le savoir, Mme Fenty n'a pas donné son consentement à ce que M.Trump utilise sa musique. Fin octobre, Pharrell Williams a lui aussi menacé Trump de poursuites judiciaires après que ce dernier a passé sa chanson "Happy", quelques heures après la fusillade de Pittsburgh.

Rihanna et Axl Rose refusent que Donald Trump fasse jouer leurs chansons