Lundi, 19 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le site ArcelorMittal sera vendu au groupe Liberty House — Dudelange

Le site ArcelorMittal sera vendu au groupe Liberty House — Dudelange

05 Novembre 2018

Plus globalement, ArcelorMittal annonce avoir "reçu des offres fermes" pour tous les sites qu'elle avait mis en vente.

ArcelorMittal avait déjà passé un accord au mois d'octobre avec Liberty House, filiale du groupe britannique Gupta Family Group (GFG) pour des sites situés en Roumanie, en République tchèque, Macédoine et Italie.

Rappelons que ArcelorMittal avait réuni sous la bannière la société holding Liège Dudelange Steel Industry (LDSI): les deux lignes de galvanisation qu'il détient à Flémalle, l'usine de fer blanc de Tilleur ainsi que le site de Dudelange au Luxembourg.

Dans un communiqué, le syndicat "déplore fortement que la famille Mittal reste fidèle à elle-même: le géant de la finance industrielle privilégie un acteur financier au détriment d'un acteur industriel" et dit "s'interroger quant à la stratégie se cachant derrière cette manœuvre".

ArcelorMittal se sépare donc de différents sites dans un " ensemble de cession " pour respecter les recommandations européennes.

Qualifié de "propagande", un clip du gouvernement fait polémique — Européennes
Le texte qui couronne ces deux figures du "populisme" de droite est clair: " Europe: union ou division? ". Des plans de Matteo Salvini et Viktor Orban , dirigeants italiens et hongrois, eurosceptiques convaincus.

Le syndicat remet en question les données chiffrées transmises à Salzgitter "qui ont certainement provoqué une analyse plus approfondie de l'industriel allemand".

L'opération avec Liberty House dépend également des conclusions des consultations avec les représentants des salariés concernés. "Un développement, qui suscite l'inquiétude au vu de la nappe épaisse de brouillard présente sur l'origine des fonds financiers permettant cette ascension fulgurante". Au Grand-Duché, le syndicat LCGB regrette, vendredi matin, qu'ArcelorMittal ait accepté cet accord avec un groupe d'investissement plutôt qu'un partenaire industriel. Le syndicat rencontrera aussi ses collègues belges de la CSC afin de poursuivre l'union dans ce dossier aux intérêts communs et enverra un courrier dénonçant cette situation à la Commission européenne.

" Liberty s'engage à conserver les emplois sur les sites de Liège et de Dudelange ", précise le groupe dans un communiqué.

En conséquence, "le LCGB demande de toute urgence la tenue d'une réunion tripartite sidérurgie par le biais de son comité de suivi".

Le site ArcelorMittal sera vendu au groupe Liberty House — Dudelange