Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un accord avant le 21 novembre — Brexit

Un accord avant le 21 novembre — Brexit

04 Novembre 2018

Londres et Bruxelles ont trouvé un accord sur les services financiers pour maintenir l'accès britannique au marché européen après le Brexit. "À l'instar d'autres pays tiers, l'UE est prête à engager un dialogue réglementaire étroit avec le Royaume-Uni dans le respect absolu de l'autonomie des deux parties", a-t-il déclaré.

" Les négociateurs britanniques et européens ont conclu un accord de principe sur tous les aspects d'un futur partenariat sur les services, ainsi que sur l'échange de données ", annonce le quotidien, citant des sources gouvernementales.

Londres souhaite un accord qui permette aux entreprises financières britanniques de continuer à opérer en Europe après le Brexit le 29 mars 2019, notamment pour protéger la place financière de la City.

Pour le 10 Downing Street, l'accord financier ne serait que pure " spéculation ". Or, pour la Commission, la libre circulation des services, celle des capitaux, des marchandises et des personnes sont indissociables.

Le FT précise que les négociateurs de la Première ministre britannique Theresa May feront connaître la semaine prochaine s'ils sont disposés à un compromis, décision cruciale concernant la tenue d'un sommet européen spécial en novembre pour discuter d'un potentiel accord.

Paire ne disputera pas la finale de Coupe Davis — Tennis
Les Bleus défendront leur titre contre la Croatie du 23 au 25 novembre à Villeneuve-d'Ascq, également dans la métropole lilloise. Et Noah a donc renoncé à les mettre en concurrence, ce qui aurait pu tendre les entraînements.

" Articles de presse trompeurs sur le Brexit et les services financiers", a écrit le Français dans un message posté sur Twitter.

Ce dernier a estimé qu'un accord sur la sortie de l'UE pourrait être scellé d'ici au 21 novembre, dans une lettre adressée à des parlementaires et publiée mercredi, affirmant que "95% de l'accord de retrait" était désormais "réglé".

Bien que non confirmée, l'annonce du Times a eu des effets immédiats sur la livre, qui a enregistré une nette hausse juste après la publication du quotidien.

Le principal obstacle à un accord sur le Brexit est lié à la question du rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord abolie par les accords de paix de 1998 qui ont mis fin à plusieurs décennies de violences communautaires.

S'il est officialisé, cet accord rendrait le Brexit quasiment indolore pour l'industrie financière britannique. Alors que les grandes banques de la City n'ont pas encore procédé au transfert d'activités et de personnel qu'elles avaient promis au lendemain du référendum, ces dernières avancées dans les négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne devraient les amener à patienter encore davantage avant d'envisager un départ. " Cette mauvaise interprétation des négociations en cours ne lève pas les incertitudes qui poussent les entreprises à se relocaliser ailleurs en Europe, par simple précaution ".

Un accord avant le 21 novembre — Brexit