Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » La mort d’Aboudramane Sangaré, l’ami fidèle de Laurent Gbagbo — Côte d’Ivoire

La mort d’Aboudramane Sangaré, l’ami fidèle de Laurent Gbagbo — Côte d’Ivoire

04 Novembre 2018

Abidjan, Côte d'Ivoire (ADV) - Aboudramane Sangaré, l'un des co-fondateurs du Front populaire ivoirien (FPI) est décédé samedi au petit matin, dans un hôpital de la capitale économique ivoirienne, a appris l'agence de presse African Daily Voice (ADV).

Depuis l'incarcération de l'ancien président ivoirien à La Haye, Aboudramane Sangaré était à la tête d'une frange considérée comme l'aile dure du parti. Puis Secrétaire général du Fpi, porte-parole du parti, chargé des Relations extérieures de juillet 1996 à juillet 2001 et vice-président du parti à partir de juillet 2001. Une invitation qui n'avait pas été du goût de Sangaré Aboudramane.

Aboudramane Sangaré a boycotté toutes les élections ivoiriennes qui ont eu lieu après le scrutin présidentiel de novembre 2010, au terme duquel la Cour pénale internationale a fait arrêter M. Gbagbo pour les crimes liés à son refus de céder le pouvoir à Alassane Ouattara, déclaré vainqueur par la Cour constitutionnelle. "J'exprime mes sincères condoléances et ma profonde sympathie à la famille du Prof". Pareil pour le Président du sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio qui a parlé du militant du Fpi.

Un accord avant le 21 novembre — Brexit
S'il est officialisé, cet accord rendrait le Brexit quasiment indolore pour l'industrie financière britannique . Pour le 10 Downing Street, l'accord financier ne serait que pure " spéculation ".

Selon des témoignages concordants recueillis par ADV, l'ancien ministre des Affaires étrangères de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo souffrait d'un cancer de la prostate. Bédié et Soro, pourraient-ils dans la même veine, à défaut de boycotter Affi, lui conseiller la même position, ou bien plaider la cause de Laurent Gbagbo et Simone auprès de la justice et du gouvernement? Il a publié une déclaration brève au nom du Fpi, malgré une autre déclaration signée par Assoa Adou, au nom de Laurent Gbagbo présenté comme Président du Fpi.

La mort de cet homme de conviction et aussi adversaire plus que redoutable des différents régimes auxquels s'est retrouvé opposé le FPI, sa formation politique, n'a pas semblé susciter d'émotion particulière chez ses derniers adversaires, les Républicains, qui se comportent dans leur publication comme si la réaction qu'ils donnent leur avait été extorquée.

La mort d’Aboudramane Sangaré, l’ami fidèle de Laurent Gbagbo — Côte d’Ivoire