Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Piratage : les messages privés de 81 000 comptes Facebook mis en vente

Piratage : les messages privés de 81 000 comptes Facebook mis en vente

03 Novembre 2018

Parmi les profils les plus concernés, des comptes ukrainiens, russes, américains et brésiliens.

Fake news, piratage, chute en Bourse, Facebook accumule les problèmes en cette année 2018. Facebook dément une atteinte à sa sécurité.

Un petit garçon drogué avec un bonbon récolté pour Halloween — États-Unis
Braylen Carwell , un petit garçon de cinq ans habite dans la ville de Galion dans l'Ohio aux Etats-Unis. On souhaite alors un très bon rétablissement au petit Braylen et beaucoup de courage a ses parents.

D'après une enquête de la "BBC" publiée ce vendredi, des hackers proposent à la vente les messages privés de plusieurs dizaines de milliers d'utilisateurs du réseau social, touché par une importante faille de sécurité à la fin du mois de septembre. Facebook a affirmé en réaction ne pas avoir subi de piratage. Les hackers, qui avaient dans un premier temps indiqué à la BBC être en possession des données de 120 millions de personnes, auraient en réalité récupéré les messages privés, ainsi que d'autres informations, de 81.000 utilisateurs de Facebook, majoritairement basés en Russie et en Ukraine, mais aussi au Royaume Uni, aux États-Unis ou au Brésil. Néanmoins, ces données n'ont pas forcément été piratées car elles ont pu être simplement extraites grâce à une opération dite de "scraping" (via un logiciel) du fait de leur statut public. Le réseau social doit déjà faire face à de nombreux doutes de la part de ses utilisateurs qui s'interrogent sur sa capacité à protéger ses données depuis l'affaire Cambridge Analytica au printemps dernier. "Nous avons contacté les créateurs de navigateurs pour s'assurer que les extensions malveillantes connues ne sont plus disponibles sur leur magasin d'extension. Nous avons également pris contact avec les autorités locales pour supprimer les sites Web qui affichent et vendent des informations privées émanant de comptes Facebook" précise à la BBC, un cadre de l'entreprise, Guy Rosen.

Piratage : les messages privés de 81 000 comptes Facebook mis en vente