Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Paris-Bercy: Djokovic fait plier Federer au bout d'une demi-finale dantesque

Paris-Bercy: Djokovic fait plier Federer au bout d'une demi-finale dantesque

03 Novembre 2018

C'était en finale à Cincinnati en août, et Nole s'était imposé 6-4 6-4 pour devenir le premier joueur à s'adjuger les neuf tournois estampillés Masters 1000. Sa seule défaite enregistrée durant cette période faste l'a été au 3e tour à Toronto, où il avait subi la loi du prometteur Stefanos Tsitsipas. Il n'a pourtant passé que 52 % de ses premières balles.

Ces retrouvailles parisiennes entre le Suisse et Djokovic, repoussées deux fois ces deux derniers mois à New York puis Shanghaï, ont en tout cas tenu toutes leurs promesses.

Mais il faut croire que les déclarations de Federer, assurant qu'il ne venait pas à Paris pour gagner, n'étaient pas empreintes d'une grande sincérité.

Federer obtenait même une balle de double-break à 2-0, mais l'emportait finalement sur le même score, en terminant par un nouveau jeu blanc.

"Bien sûr, j'ai quelques regrets". Mais au final, c'était un bon tournoi.

Polémique, Tuchel sort déjà le bâton dans le vestiaire — PSG
Adrien Rabiot n'est pas dans sa meilleure passe actuellement, même s'il reste un titulaire indiscutable du onze parisien. Une discussion qui se prolonge dans la rigolade avant que les coéquipiers poursuivent leur préparation.

Quelles conséquences pourraient avoir ce match pour le Masters de Londres qui débute dans une semaine (11-18 novembre)?

Le Masters de Paris-Bercy aura donc droit à une rencontre au sommet entre Roger Federer et Novak Djokovic dans le dernier carré.

Encore classé au 21e rang mondial à l'entame de Wimbledon début juillet, Novak Djokovic a remporté 30 des 31 matches qu'il a joués depuis le début de la quinzaine londonienne et a conquis quatre titres au passage dont deux "Majors" (Wimbledon et US Open).

Reste à savoir si le Bâlois, auteur d'une deuxième moitié de saison fade par rapport à ses standards malgré un neuvième sacre - le 99e de sa carrière - dans sa ville natale dimanche, a les moyens en ce moment de tenir tête à Djokovic, irrésistible ou presque depuis juillet. Un contexte qui pourrait l'aider à jouer relâché et à profiter peut-être d'un coup de fatigue de Djkokovic.

Paris-Bercy: Djokovic fait plier Federer au bout d'une demi-finale dantesque