Samedi, 17 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Dépasse les attentes au 3e trimestre — Facebook

Dépasse les attentes au 3e trimestre — Facebook

03 Novembre 2018

Facebook a publié des résultats pour le troisième trimestre en dessous des estimations, tant pour le nombre d'utilisateurs que pour son chiffre d'affaires.

"Une nouvelle année d'investissements importants ".

Après avoir immédiatement reculé de près de 3 % dans les échanges électroniques à Wall Street immédiatement après la publication des résultats, le titre se reprenait toutefois nettement, avançant de 1,81 % à 148,85 vers 16H40.

Facebook avait 2,27 milliards d'utilisateurs mensuels actifs (+10%) au 30 septembre dernier, moins que les 2,29 milliards anticipés par les marchés qui sont à l'affût de tout signe de faiblesse du géant américain. Le directeur financier David Wehner a quant à lui prévenu que le ralentissement de la croissance du chiffre allait se poursuivre.

La croissance de son nombre d'utilisateurs est en dessous des attentes, tout comme son chiffre d'affaires.

Le ralentissement a donc bien eu lieu, les revenus du deuxième trimestre avaient bondi de 42% au deuxième trimestre, mais Facebook est parvenu à dégager des profits supérieurs aux attentes.

Bientôt une suite pour le film Gladiateur
Si aucune information n'a été dévoilée sur l'histoire, c'est parce que celle-ci est tout simplement en cours d'écriture. Une mission qui a été finalement confiée à Peter Craig , scénariste de "The Town " et du prochain "Top Gun ".

Le groupe a dévoilé des coûts en hausse de 53% ce trimestre alors qu'il vise une progression comprise entre 50% et 60% en 2018. Le bénéfice est également meilleur que prévu et progresse de 9% à 5,137 milliards de dollars (4,707 milliards il y a un an).

Ajusté et rapporté par action, référence en Amérique du Nord, le bénéfice ressort néanmoins à 1,76 dollar, bien au-dessus des attentes des analystes.

Trois mois après avoir vu 120 milliards de dollars de capitalisation partir en fumée, dans le sillage de son avertissement sur sa croissance, Facebook a rassuré hier soir les investisseurs sur ses perspectives.

Le groupe avait déjà prévenu que ses dépenses en matière de sécurité et de contrôle des contenus allaient peser sur sa rentabilité.

Contraint de dépenser des milliards de dollars pour assainir son réseau, confronté aux changements d'habitudes des consommateurs et à un effet de saturation qui ralentissent sa croissance, Facebook se retrouve, à presque 15 ans, à un tournant majeur de son histoire. Il est aussi de plus en plus boudé par les plus jeunes.

Il mise du coup ses autres plateformes, comme la messagerie Messenger mais surtout Instagram, le réseau de partage de photos qui connaît un grand succès. Ces données servent à cibler au plus finement les publicités.

Dépasse les attentes au 3e trimestre — Facebook