Mercredi, 21 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Santé : alerte à la pénurie de médicaments

Santé : alerte à la pénurie de médicaments

29 Octobre 2018

Et pour cause: en 2017, plus de 500 médicaments se sont retrouvés en rupture de stock rappelle la mission d'information, soit 30% de plus qu'en 2016 notamment pour les médicaments anti-cancéreux, les médicaments pour lutter contre la maladie de Parkinson, et les vaccins.

De nombreux médicaments sont en rupture de stock dans les pharmacies.

L'association France Parkinson lance une pétition adressée au gouvernement pour alerter sur la pénurie de médicaments majeurs dans cette pathologie depuis l'été.

Selon l'agence du médicament ASNM, il s'agit de "la plus longue rupture qu'on ait pu avoir pour le Parkinson". Une pénurie qui s'accentue donc de plus en plus depuis dix ans et qui concerne toutes les classes de médicaments. "Outre la gravité médicale, l'absence de ce traitement plonge le malade dans une détresse physique et morale terrible", précise-t-elle.

Jair Bolsonaro promet de défendre "la Constitution, la démocratie" — Brésil
Le président sortant Michel Temer a indiqué de son côté que la transition débuterait "dès demain", lundi. Renata Arruda, 41 ans, a voté Haddad.

Le laboratoire MSD avait annoncé fin août, une rupture de stock prolongée de certains dosages d'un médicament utilisé par 45.000 patients en France (sur 200.000 malades de Parkinson), le Sinemet. "Les personnes atteintes par la maladie de Parkinson doivent trop fréquemment faire face à des discontinuités répétées dans leurs parcours de soins et de santé ", explique la tribune". "Elles subissent en plus depuis quelques mois des ruptures graves dans l'approvisionnement de médicaments qui leur sont indispensables et dont ils ne peuvent pas se passer".

Le collectif Parkinson publie également une tribune pour inviter les pouvoirs publics à agir.

"Les malades doivent se contenter des miettes". "Ou encore se contenter de suivre les recommandations de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui les oriente vers des médicaments plus ou moins équivalents dont les stocks sont eux-mêmes insuffisants pour compenser dans la durée les ruptures d'approvisionnement", déplorent-ils. Sont aussi indisponibles des traitements aussi basiques que la cortisone pour enfants qui peut être prescrite en cas de laryngite ou de trachéite.

Les pénuries de médicaments et de vaccins sont récurrentes en France.

Santé : alerte à la pénurie de médicaments