Lundi, 19 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Jair Bolsonaro promet de défendre "la Constitution, la démocratie" — Brésil

Jair Bolsonaro promet de défendre "la Constitution, la démocratie" — Brésil

29 Octobre 2018

Sa victoire était prévisible. La grande majorité sont des attaques au Parti des Travailleurs, de gauche, et à son candidat, Fernando Haddad, qui affrontera Jair Bolsonaro le 28 octobre lors du deuxième tour de l'élection présidentielle brésilienne. "Ensemble, nous allons changer le destin du Brésil ", a insisté l'ex-capitaine de l'armée de 63 ans, qui prendra les rênes du plus grand pays d'Amérique Latine en janvier, grâce aux suffrages de plus de 57 millions d'électeurs.

Des feux d'artifice ont été tirés sur la plage de Barra da Tijuca, où des dizaines de milliers de partisans de Bolsonaro étaient rassemblés devant son domicile pour célébrer sa victoire. Et de promettre aux Brésiliens que son gouvernement "défendra la Constitution, la démocratie, la liberté".

"Dans son premier discours après l'annonce des résultats, le candidat malheureux Fernando Haddad n'a pas félicité le vainqueur et a demandé que ses " 45 millions d'électeurs soient respectés ". "Nous avons la responsabilité de représenter une opposition qui place les intérêts de la Nation au-dessus de tout ".

Le président sortant Michel Temer a indiqué de son côté que la transition débuterait "dès demain", lundi. Sur les groupes Whatsapp "Extrême droite", "Bolsonaro président 2018", ou encore "Oppression", créés par des supporters du candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro, et affichant plusieurs centaines de participants chacun, les messages défilent. Après le scrutin du 7 octobre qui a vu Bolsonaro frôler une élection dès le premier tour (46% des suffrages) alors qu'il avait été longtemps sous-estimé, 147 millions d'électeurs reprennent le chemin des bureaux de vote. Renata Arruda, 41 ans, a voté Haddad. Parmi les titres sélectionnés, "1984 " de George Orwell ou "Comment meurent les démocraties " de Daniel Ziblatt et Steven Levitsky.

Natalie Portman joue les pop star hystérique et énigmantique — Vox Lux
On le connait du coup plus en tant qu'acteur vu dans Melancholia , Funny Games U.S. et la série 24 Heures Chrono . Le film met en vedette Natalie Portman, Jude Law, Raffey Cassidy, Stacy Martin et Jennifer Ehle .

"Autre livre et autre message, Dias Toffoli, le président de la Cour suprême, s'est rendu aux urnes avec la Constitution".

Marcio Coimbra, de l'Université presbytérienne Mackenzie, considère en revanche le Brésil dispose des garde-fous solides avec "un parquet fort, une Cour suprême forte et un Congrès qui fonctionne".

Dans un Brésil miné par une violence record, le marasme économique, une corruption endémique et une crise de confiance aiguë dans la classe politique, l'ancien parachutiste a réussi à s'imposer comme l'homme à poigne dont le Brésil aurait besoin. Catholique défenseur de la famille traditionnelle, il a reçu le soutien crucial des puissantes églises évangéliques et a indigné, par ses déclarations outrancières, une bonne partie des Noirs, des femmes et des membres de la communauté LGBT.

Après une dure campagne de l'entre-deux tours, alimentée par des discours de haine et émaillée de violences, le vote se déroulait dans le calme, a confirmé dans l'après-midi le ministre de la Sécurité publique, Raul Jungmann.

Jair Bolsonaro promet de défendre