Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Dyson choisit Singapour pour fabriquer sa voiture électrique

Dyson choisit Singapour pour fabriquer sa voiture électrique

25 Octobre 2018

En septembre l'an passé, il a révélé qu'il travaillait depuis 2014 sur un projet de voiture électrique. La société Dyson veut ainsi capitaliser sur son expertise dans les batteries et moteurs électriques, qui a fait le succès de l'inventeur de l'aspirateur sans sac et a soutenu ses autres innovations, comme les ventilateurs sans pales. La construction de l'usine sur mesure, qui comprendra deux étages, démarrera en décembre pour une première production en 2020, conformément au calendrier du projet. Dyson semble donc avoir choisi Singapour de manière réfléchie, et souhaite mettre toutes les chances de son côté pour devenir un acteur influent du secteur.

"Notre présence et nos équipes actuelles à Singapour, associées aux compétences avancées importantes de ce pays en matière de fabrication, en faisaient un favori", a toutefois souligné M. Rowan.

Sortie hâtive de Denis Shapovalov en Suisse
Au prochain tour, le futur finaliste de la Coupe Davis affrontera l'Américain Ryan Harrison ou le Roumain Marius Copil. Marin Cilic n'a pas traîné ce lundi face à Denis Shapovalov, lors du premier tour du tournoi de Bâle .

Les véhicules électriques de la marque Dyson seront fabriqués dans sa toute nouvelle usine dont l'emplacement a été dévoilé par le groupe anglais: Singapour, qui bénéficie d'un accès privilégié aux grands marchés asiatiques comme la Chine. Outre son nouveau site de R&D de Hullavington construit sur un ancien terrain d'aviation de la Royal Air Force, Dyson dispose pour ses autres activités d'un vaste centre de recherche à Malmesbury, à quelques kilomètres de là, où travaillent plus de 4.000 personnes.

Le groupe emploie 1100 personnes dans la cité-État du sud-est de l'Asie, où il compte désormais doubler ses effectifs. Pour rappel, la première voiture électrique de Dyson sera dévoilée en 2020. Les quelques indices semés ici ou là mettent sur la piste d'un véhicule haut de gamme, avec des batteries "solides" offrant une autonomie élevée. Ambitieux, il se dit prêt à investir deux milliards de livre (2,3 milliards d'euros environ) pour parvenir à ses fins.

Dyson choisit Singapour pour fabriquer sa voiture électrique