Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Mutuelles : qui va payer le reste à charge zéro ?

Mutuelles : qui va payer le reste à charge zéro ?

24 Octobre 2018

C'était l'une des promesses de campagne du candidat Macron: faire en sorte que les Français soient intégralement remboursés pour l'achat de certaines lunettes ou encore de prothèses dentaires et auditives d'ici à 2021, le tout sans hausse des tarifs des complémentaires santé.

Contrairement aux promesses du Président, la réforme engendrera bien une hausse des tarifs des complémentaires santé.

Le reste à charge zéro, qui se mettra progressivement en place à partir de 2019, devrait entraîner pour les retraités une hausse des cotisations à leur mutuelle de 9,4 %.

Mais dès janvier, les tarifs vont augmenter sensiblement, afin de faire face au renchérissement des soins dentaires en 2019, qui est l'une des composantes de la négociation reste à charge zéro, et au doublement des sommes qu'ils devront verser indirectement aux médecins traitants (forfait patientèle, 300 millions d'euros). Du fait de la réforme, les niveaux de remboursement pris en charge par les complémentaires santé vont augmenter. Conséquence, les complémentaires santé risquent de répercuter sur leurs assurés tout ou partie des remboursements supplémentaires liés à la mesure.

La France dans le top 5 mondial — Nombre de millionnaires
La progression française est la deuxième plus forte dans le monde après celle des États-Unis. Ils ont un patrimoine moyen de 465 mille 736 euros.

Dans l'ensemble, les seniors sont les plus concernés car ce sont eux qui recourent le plus à des prestations en audioprothèse, optique et dentaire. "Pour les moins de 60 ans, l'impact sera limité à + 2,5 % ".

"Les organismes assureurs ne pourront pas absorber cette augmentation". Ce qui semble une évidence pour les assureurs est une gêne pour le gouvernement, qui défend cette semaine dans l'hémicycle sa réforme du reste à charge zéro, rebaptisée " 100 % Santé ".

D'après une étude du courtier d'assurance en ligne Santiane.fr, la mesure du gouvernement va pousser les mutuelles à augmenter leurs prix, alourdissant considérablement le coût des complémentaires santé. La hausse sera de 192 € pour un couple de retraités qui paye aujourd'hui 170 euros. La prime mensuelle pour un jeune passerait ainsi de 30 euros à 30,75 euros, tandis que celle pour une famille avec deux enfants augmenterait de 3,5 euros. Mardi après-midi, avant d'entrer dans l'Hémicycle, elle s'est expliquée: " Le coût [des prises en charge supplémentaires] va être absorbé par l'augmentation naturelle des tarifs des complémentaires chaque année; c'est pour ça que nous faisons la réforme sur trois ans.

À l'approche de l'entrée en vigueur de la réforme, Santiane.fr recommande aux assurés de bien comparer les offres des mutuelles afin de choisir la plus adaptée à leurs besoins.

Mutuelles : qui va payer le reste à charge zéro ?