Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Lactalis a continué d’écouler du lait suspect après le rappel

Lactalis a continué d’écouler du lait suspect après le rappel

24 Octobre 2018

Le géant de l'agroalimentaire aurait écoulé, à travers la fabrication de desserts, 8000 tonnes de poudre de lait "potentiellement contaminé", selon les informations du Canard enchaîné de ce mercredi 24 octobre et de l'Association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles (AFVLCS). Une poudre de lait fabriquée dans l'usine de Craon et écoulée " sans encombre", affirme-t-elle, alors qu'au même moment, tous les produits infantiles fabriqués dans cette même usine étaient retirés de la vente, suspectés d'être contaminés aux salmonelles.

Lactalis "dément" et "condamne fermement" de nouvelles "accusations sans fondement".

" La décision de laisser consommer les 8.000 tonnes de poudre nous a surpris, parce qu'à l'époque on ne savait pas si la tour produisant le lait pour les adultes était elle aussi contaminée".

Selon l'association, ces documents affirment également que des salmonelles ont été "détectées dans l'environnement de l'usine et dans les produits" avant le 1er décembre. "Les 8.000 tonnes visées par le Canard Enchaîné ont été fabriquées sur la Tour 2 non objet de la contamination et conditionnées sur un circuit d'ensachage indépendant". Pourquoi Lactalis n'a-t-il pas procédé aux retraits et rappels de ces produits potentiellement contaminés aux salmonelles? Lactalis assure que le phénomène de contamination a toujours été limité à une partie de son usine, qui a été définitivement fermée. Il dit s'appuyer sur des documents transmis par la préfecture de Mayenne. Lactalis n'était pas immédiatement joignable ce mercredi matin.

La Gare du Nord ferme ses portes ce samedi — Paris
Elle devrait permettre de télécommander les 13 postes d'aiguillage qui supervisent les trains convergeant vers la Gare du Nord. Les trains grandes lignes au départ de la gare du Nord circulent normalement jusqu'à 20h15.

Ils savaient évidemment que des produits infantiles étaient produits dans cette usine mais aussi des produits pour adultes.

Le président de l'association de familles de victimes (AFVLCS), Quentin Guillemain, s'est quant à lui insurgé dans un communiqué: "Ça veut dire que ça a été écoulé en toute discrétion".

53 nourrissons ont été atteints de salmonellose après avoir consommé un produit Lactalis sorti de cette unité de production. Impossible aujourd'hui de savoir ce que sont devenus ces produits.

Ce lait en poudre, destiné à des préparations industrielles, a été fabriqué dans une usine qui s'est déjà trouvée au cœur d'un scandale sanitaire fin 2017.