Mardi, 13 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Quand Mélenchon Se Moque De L'accent Toulousain D'une Journaliste | Médias D'ici

Quand Mélenchon Se Moque De L'accent Toulousain D'une Journaliste | Médias D'ici

18 Octobre 2018

S'il se montre furieux face à la police et la justice quand ils perquisitionnent le siège de son parti, Jean-Luc Mélenchon sait aussi se montrer méprisant face à la presse quand elle lui pose des questions qui lui déplaisent. Ces perquisitions ont été autorisées par un juge des libertés et de la détention dans le cadre de deux enquêtes: une première sur le travail réel des assistants parlementaires de Jean-Luc Mélenchon quand il était député européen et une seconde sur les conditions de travail de plusieurs prestataires de sa campagne présidentielle. En plus du siège de la France Insoumise, des perquisitions ont eu lieu dans une douzaine d'autres lieux, et notamment au domicile du président du mouvement.

Une enquête pour "menaces" et "violences" sur des policiers et des magistrats a été ouverte mercredi par le parquet de Paris suite à la perquisition mouvementée chez LFI.

Edouard Philippe s'est dit "choqué" par "la très grande violence" manifestée selon lui contre les policiers.

Sur des images diffusées dans la soirée dans l'émission "Quotidien", M. Mélenchon pousse le parquetier ainsi qu'un policier qui s'interpose: " Allez, vas-y, essaye de me pousser pour voir, a lancé l'élu, un brin provocateur.

De son côté, sur France Info, Guillaume Larrivé, secrétaire général délégué du parti Les Républicains, se dit "assez troublé par le climat et la répétition de procédures qui existent contre les diverses oppositions". "Je ne crois pas que nous gagnions quoi que ce soit à remettre en cause l'indépendance de la justice", a insisté le Premier ministre.

Brigitte Macron : sa lettre à une célèbre candidate de Secret Story dévoilée !
Pour ce repas officiel, Brigitte Macron, qui avait opté pour une somptueuse longue robe bleu nuit, avait relevé ses cheveux blonds.

LFI a dénoncé un "coup de force politique, policier et judiciaire contre Jean-Luc Mélenchon et La France insoumise", et une "attaque sur la base d'éléments fantaisistes".

"On m'a empêché d'assister à la procédure administrative alors que je suis le responsable légal de la France insoumise, je n'ai pas pu assister aux opérations (.)".

Mardi, M. Bompard avait affirmé avoir été "empêché d'assister à la procédure administrative" et qu'"aucun PV" n'avait été soumis à sa signature.

Selon la législation, une perquisition dans le cadre d'une enquête préliminaire n'est possible qu'avec l'accord écrit de l'occupant du domicile ou du représentant légal dans le cas d'une personne morale. Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "menaces" et "violences" sur les enquêteurs.

M. Mélenchon a par ailleurs critiqué le traitement médiatique de l'enquête visant LFI, accusant des journalistes de mettre "de l'huile sur le feu".

Quand Mélenchon Se Moque De L'accent Toulousain D'une Journaliste | Médias D'ici