Mardi, 18 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed

Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed

12 Octobre 2018

"Je pense que la Fed fait une erreur".

A la clôture, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a cédé 3,15%, sa plus mauvaise séance depuis février. Après la baisse de plus de 2% la veille, la Bourse de Paris encaisse un recul de 1,50%, alors que Londres plonge de 1,35% et Francfort de 1,31%. L'indice suisse a quant à lui reculé de 2,85%.

En Asie, la Bourse de Hong Kong a clôturé jeudi en baisse de 3,54%, Tokyo a perdu 3,89%, tandis que Shanghai a plongé de plus de 5% et la bourse de Shenzhen de 6,45%.

Pour éviter la surchauffe d'une économie en pleine forme et une éventuelle résurgence de l'inflation, la banque centrale américaine a relevé les taux d'un quart de point de pourcentage par trois fois cette année. Et avec des taux d'intérêt à la hausse, les opérateurs se rabattent sur des placements plus sûrs - et qui rapportent de nouveau - comme les obligations.

Or les investisseurs redoutent que la remontée des taux ne freine l'appétit des consommateurs et des entreprises pour les emprunts destinés à l'investissement, à l'achat de biens immobiliers ou de consommation.

Le président Donald Trump a affirmé ce mercredi que "la Fed était tombée sur la tête", dans une nouvelle critique vis-à-vis de la banque centrale et sa politique de relèvement des taux.

Le GIEC réclame une révolution écologique pour sauver la planète - Négociations
La France a pris ses responsabilités en se fixant l'objectif ambitieux d'atteindre la neutralité carbone à horizon 2050 . Les experts de l'ONU ont étudié deux scénarios: une augmentation de 1,5 degré et une hausse de 2 degrés, voire plus.

Contrairement à la tradition de réserve en public adoptée par la plupart de ses prédécesseurs, M. Trump n'hésite pas à tancer publiquement la Fed.

Donald Trump a continuellement mis en avant la hausse des marchés boursiers depuis son arrivée au pouvoir comme preuve de son savoir-faire économique. De tels relèvements de taux "sont un développement nécessaire" et "inévitable" pour les économies comme les États-Unis enregistrant une croissance robuste, une inflation accrue et un chômage "extrêmement bas", a-t-elle insisté lors d'une conférence dans l'île indonésienne de Bali.

"Je ne suis pas certain que les taux soient le problème principal", a aussi tempéré Sam Stovall de la société de recherches en investissement CFRA.

Les analystes mettent également en avant d'autres sources d'inquiétudes pour expliquer la chute des bourses mondiales.

Les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis continuent d'alimenter les craintes, pour "leur impact sur la croissance chinoise", ont estimé les analystes du courtier Aurel BGC.

Le projet de budget italien, qui prévoit un bond du déficit du pays, pourrait également affecter les places boursières européennes.

Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed