Samedi, 20 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un aveugle expulsé d'un supermarché avec son chien guide — Marseille

Un aveugle expulsé d'un supermarché avec son chien guide — Marseille

10 Octobre 2018

Arthur Aumoite, un malvoyant de 25 ans souhaitait faire ses courses dans un supermarché Monoprix de Marseille, vendredi 21 septembre, accompagné de Loya, son chien-guide. Le directeur de ce dernier, après avoir répété plusieurs fois au jeune homme qu'il ne pouvait pas accepter de chiens "pour des conditions d'hygiène", pousse plus loin la discrimination en virant - avec force - l'animal et son maître du supermarché. La cause étant la présence de Loya dans le magasin.

De son côté, l'enseigne Monoprix indique à France Info être "profondément désolée et choquée par cette situation" et affirme que "des sanctions" seront à l'encontre du directeur du magasin.

Arthur Aumoite a annoncé vouloir porter plainte.

Jusqu'où peut-on aller dans l'absurdité au nom de l'argent? Le vigilance va jusqu'à arracher la laisse du chien des mains du jeune homme malvoyant.

Le journaliste de télévision Jean Lanzi est décédé dans le Gard
Jean Lanzi , journaliste radio et télé français, est décédé ce mardi 9 octobre à l'âge de 84 ans, rapporte Midi Libre . Il s'était rendu dans une librairie de sa ville pour la séance de dédicace de l'animatrice Catherine Ceylac .

Lors de cet incident, Arthur Aumoite était accompagné par un ami, qui a filmé la scène. "Ce n'est pas moi contre Monoprix, je veux juste faire quelque chose de bien d'une situation de départ qui est affligeante, honteuse et dégradante", explique le malvoyant à l'AFP. "Si pour des raisons sanitaires, les animaux ne sont pas acceptés dans nos magasins, les guides d'aveugles font évidemment exception", a tweeté le groupe.

Contactée par la rédaction de Wamiz, Monoprix a présenté ses excuses: "Nous sommes désolés, nous referons passer l'information auprès de l'équipe", assure la responsable de la communication. Parce que c'est un chien guide, mais c'est avant tout un chien, argumente-t-il.

"La loi française impose depuis plus de 30 ans que les chiens guides puissent accompagner les personnes malvoyantes partout". "Ils sont dressés pour ne jamais attaquer, même si leur maître est agressé, ou pour ne pas aller renifler voire manger des aliments".

Sur son compte Facebook, Arthur Aumoite rappelle à juste titre que l'article 88 de la loi de 1987 donne libre accès aux chiens-guides d'aveugle ou d'assistance dans tous les lieux ouverts au public et transports. Jusque-là selon l'association aucune plainte n'a jamais abouti en justice, malgré l'amende de 450 euros prévue par la loi.

Un aveugle expulsé d'un supermarché avec son chien guide — Marseille