Lundi, 17 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Remaniement en marche pour le gouvernement d'Edouard Philippe

Remaniement en marche pour le gouvernement d'Edouard Philippe

10 Octobre 2018

Une semaine après la démission-choc du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui devrait donner lieu à un remaniement ministériel dont on ne connaît toujours pas l'ampleur, on n'en sait cependant pas davantage sur les intentions précises du duo Macron-Philippe.

Une situation qui a suscité une drôle de séance à l'Assemblée nationale. L'occasion d'une nouvelle passe d'armes entre le patron du groupe Les Républicains Christian Jacob et le premier ministre Édouard Philippe. "Jusqu'à quand cette mascarade va-t-elle continuer?", a lancé M. Jacob à son ancien collègue du groupe LR, qui a ironisé sur la "fébrilité" de l'opposition.

Dans une ambiance électrique, des députés d'opposition s'en donnaient à cœur joie, lançant des appels à la "démission" ou relevant bruyamment l'absence de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires donné partant du gouvernement, pendant que son secrétaire d'État Julien Denormandie répondait au micro.

Loin de ces remous, Emmanuel Macron a maintenu son agenda présidentiel. Il s'est entretenu avec ses homologues chilien et ouzbek avant de se rendre à la station F, temple de la start-up à Paris, pour s'exprimer devant de jeunes entrepreneurs.

La France n'a pas de ministre de l'Intérieur à plein temps depuis la démission de Gérard Collomb mardi dernier. Sur le nom du nouveau ministre de l'Intérieur, Emmanuel Macron et Edouard Philippe n'étaient apparemment pas sur la même ligne, d'où la longue liste de personnalités évoquée depuis une semaine.

L'Elysée, qui n'a donné aucune indication sur la date à laquelle la nouvelle équipe gouvernementale serait annoncée, a confirmé dans la soirée la tenue du conseil des ministres, mercredi à 10h00, avant le départ dans l'après-midi d'Emmanuel Macron pour l'Arménie.

Pole position pour Hamilton, Vettel 9e sur la grille — GP du Japon
Elle a vu également l'élimination surprise de l'Allemand de Renault Nico Hülkenberg, 16e sur la grille. Hamilton a fini la course avec près de 13 secondes de priorité sur son coéquipier Valtteri Bottas.

Pourtant, certains poids lourds de la Macronie - à l'image du président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand - appelaient depuis plusieurs jours à l'avènement d'un gouvernement "Philippe III".

Pour remplacer Gérard Collomb place Beauvau, les noms des ministres Christophe Castaner (Relations avec le Parlement), Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères) ou Gérald Darmanin (Comptes publics) sont évoqués.

Autre ministre fragilisée, Françoise Nyssen (Culture), gênée par une enquête préliminaire sur des travaux d'agrandissement dans les locaux parisiens de sa maison d'édition, Actes Sud.

Scénario évoqué par plusieurs sources concordantes: démission en bloc ce mardi matin du gouvernement d'Édouard Philippe auquel Emmanuel Macron confie immédiatement la tâche de former un nouveau gouvernement, annoncé quelques heures plus tard.

Le chef de file des députés MoDem, Marc Fesneau, est en contact avancé pour une entrée au gouvernement, selon une source gouvernementale.

Approché, le président socialiste du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle et ex-porte-parole de Manuel Valls pendant la campagne présidentielle de 2017, Mathieu Klein, a pour sa part fait savoir qu'il ne ferait "pas partie du prochain gouvernement" tout en souhaitant "qu'il réussisse à faire reculer la pauvreté".

Remaniement en marche pour le gouvernement d'Edouard Philippe