Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Salvini menace de fermer les aéroports — "Charters" de migrants

Salvini menace de fermer les aéroports — "Charters" de migrants

09 Octobre 2018

Le ministre italien Matteo Salvini a annoncé sur sa page Tweeter que son pays allait fermer ses aéroports aux avions charters que compterait organiser l'Allemagne dans le but de ramener des émigrés clandestins vers l'Italie, conformément au programme validé à Dublin.

"Si des gens pensent, à Berlin ou à Bruxelles, qu'ils vont pouvoir balancer des dizaines de migrants en Italie par des vols charter non autorisés, ils doivent savoir qu'il n'y a pas et n'y aura pas d'aéroports disponibles (...). Nous fermons les aéroports comme nous avons fermé les ports", a écrit sur Twitter celui qui est également le chef de la Ligue, le parti d'extrême droite. Ce dernier oblige en fait les migrants à déposer une demande d'asile dans le tout premier pays européen dans lequel ils ont mis les pieds et ont été enregistrés.

Citant des sources anonymes de l'aéroport de Munich, l'agence de presse allemande DPA a évoqué dimanche des vols charters en préparation depuis cet endroit vers l'Italie, dont le premier dès lundi et le suivant le 17 octobre.

"Aucun vol de transfert n'est prévu vers l'Italie dans les prochains jours", a déclaré un porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur.

Le Quotidien respecte la vie privée de ses lecteurs et se conforme strictement aux lois en vigueur sur la protection de la vie privée et des libertés individuelles.

Les rappeurs ennemis Booba et Kaaris condamnés à 18 mois
Les deux rappeurs, qui n'étaient pas présents pour entendre le jugement, ont aussi été condamnés à 50.000 euros d'amende chacun. Les faits avaient valu trois semaines de détention provisoire aux deux stars du rap français, remis en liberté fin août.

L'Allemagne, politiquement sous tension sur la question des migrants depuis l'afflux de plus d'un million de demandeurs d'asile depuis 2015, s'efforce de conclure des accords bilatéraux de reconduite avec le plus grand nombre possible de pays de l'UE.

L'accord en question n'a pas été signé pour le moment.

Le ministre italien avait alors expliqué qu'il avait reçu des assurances de la part de l'Allemagne que pour chaque migrant renvoyé en Italie les autorités allemandes accepteraient un demandeur d'asile en Italie.

Seehofer a appelé la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Giuseppe Conte à intervenir pour sortir de l'impasse.

Ils concernent les migrants ayant déjà déposé une demande dans un autre pays de l'UE ou étant entrés en Europe par un de ces pays.

Salvini menace de fermer les aéroports —